En Selle avec Maël : deux mamans font un tour de France à vélo en hommage à leur fils de 18 mois décédé d'une leucémie

Solveig et Aude ont perdu leur petit Maël en novembre dernier, décédé d'une leucémie foudroyante à l'âge de 18 mois. Pour faire leur deuil, les deux mamans ont enfourché leur vélo pour un tour de France. Un bel hommage à Maël et une façon d'aller à la rencontre de ceux qui les ont soutenues.

Solveig de La Hougue et Aude Béhague font un tour de France à vélo à la mémoire de leur petit Maël, qui adorait le vélo.
Solveig de La Hougue et Aude Béhague font un tour de France à vélo à la mémoire de leur petit Maël, qui adorait le vélo. © DR

Elles sont parties le 24 février dernier de Mondeville, dans le Calvados, pour un périple de trois mois avec, en tête, leur petit Maël.

Leur fils de 18 mois est décédé en novembre dernier d'une leucémie foudroyante, détectée quelques semaines plus tôt seulement. 

"En octobre, on lui a diagnostiqué une leucémie très rare, raconte Aude, on s'est donc arrêtées de travailler avec Solveig pour rester à ses côtés".

"En parallèle, nos familles ont mis en place une cagnotte", explique Aude.

Les dons et les messages de soutien se sont multipliés, provenant d'un peu partout en France. Des proches des deux mamans mais aussi d’inconnus. 

"Cette cagnotte a pris une énorme ampleur : famille, amis, amis d'amis, etc", raconte Aude, "on s’était dit que lorsque Maël serait guéri, on partirait avec lui à vélo, remercier toutes ces personnes et on s'est rendu compte que ça pouvait faire un tour de France". 

"L'histoire n'est pas celle que l'on aurait aimé puisque Maël est décédé en novembre", poursuit Aude, pourtant avec Solveig elles ont choisi de faire leur périple à vélo pour aller remercier ceux qui les ont soutenues à travers une cagnotte "ou un soutien autre". Une manière également de faire leur deuil et de rendre hommage à Maël.



6 000 kilomètres à vélo

Aude et Solveig ont prévu "69 jours de vélo, ça avoisine les 6 000 kilomètres, 85 kilomètres par jour". 

A chaque étape, elles sont accueillies par "un réseau très large qui va de la famille, à un réseau d'amis d'amis mais également des personnes qu'on ne connaissait pas qui se sont manifestées elles-même ou par des réseaux de connaissance".

Parties du Calvados, le 24 février, Aude et Solveig ont déjà parcouru près de 1 200 kilomètres à travers la Normandie, la Bretagne et les Pays de la Loire. Ce jeudi matin, elles sont parties de Saumur pour une nouvelle étape qui va les mener à Tours. Retour à Mondeville le 22 mai prochain.

Solveig, qui est photographe, tirera peut-être quelque chose de ces instants-là. "On vit vraiment au jour le jour sans trop savoir ce qui arrivera à notre retour", explique Aude.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports hommage société cancer santé