Fusillade mortelle à Saumur : une centaine de personnes ont rendu hommage à la victime de 21 ans

Un jeune homme de 21 ans a trouvé la mort dans une fusillade à Saumur, sur l'île d'Offard, lundi 3 juin en fin d'après-midi. Ce mardi après-midi, près de 120 personnes se sont rassemblées sur les lieux en sa mémoire.

À Saumur, l'émotion est vive : un jeune homme de 21 ans a été tué par balle devant un kebab de l'avenue du Général-de Gaulle lundi 3 juin.

Un rassemblement en hommage à la victime réunissant plus de 120 personnes s'est tenu ce mardi après-midi devant le lieu de la fusillade. 

Lundi soir, une fusillade a éclaté vers 18h15 aux abords du Royal Saumur, situé sur l'axe principal de l'île d'Offard, touchant deux personnes, dont une mortellement.

Une seconde victime, un jeune homme de 20 ans blessé à la main, a pu trouver refuge dans un immeuble voisin. Elle "n’a pas pu être interrogée à ce stade, est actuellement hospitalisée, a rapporté la procureure de la République de Saumur, Alexandra Verron. Elle doit être opérée aujourd’hui," poursuit le ministère public, ajoutant qu'une enquête pour assassinat et tentative d'assassinat a été ouverte et confiée à la police judiciaire d'Angers et au commissariat de Saumur.

Mardi soir, le tireur était toujours en fuite, selon le parquet de Saumur.

Un tireur et un complice recherchés

Vêtu d'une capuche, l'auteur des coups de feu est arrivé en voiture, selon une source policière. L'individu a tiré quatre coups de feu vers un groupe de jeunes avant de prendre la fuite grâce à ce véhicule, conduit par un complice. Il est activement recherché par les forces de l'ordre, ainsi que le conducteur.

"Les investigations sont en cours pour identifier et retrouver le tireur et d'éventuels complices", a ajouté la magistrate. La voiture des suspects a été retrouvée par les enquêteurs et fait actuellement l'objet d'analyses.

Une dette d'argent comme mobile ?

Selon les premiers éléments, "plusieurs coups de feu" ont été tirés "sur la voie publique" pour une dette d'argent. Celle-ci, comprise "entre 80 et 100 euros", "serait à ce stade sans lien avec le trafic de stupéfiants" a ajouté le parquet.

Le maire (PS) de Saumur Jackie Goulet, très ému, a fait part de sa compassion à la famille de la victime, des commerçants appréciés dans la ville.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité