Maine-et-Loire : l'Huilerie La Tourangelle rebondit après l'incendie

Déjà des solutions pour reprendre la production à la Tourangelle après l'incendie / © Eric Aubron / France 3 Pays de la Loire
Déjà des solutions pour reprendre la production à la Tourangelle après l'incendie / © Eric Aubron / France 3 Pays de la Loire

Le feu avait détruit le site de Neuillé dans le Maine et Loire le week-end dernier. Le panache de fumée se voyait à des kilomètres à la ronde. La société La Tourangelle a perdu dans le désastre son unité de production et de conditionnement d'huiles alimentaires mais des solutions s'annoncent déjà.

Par Olivier Quentin

Les images étaient impressionantes. Un panache de fumée et des flammes de plusieurs mètres de haut visibles jusqu'à Saumur.

Le feu a pris vers 18h le samedi 9 juin et une centaine de pompiers auront été mobilisés pour l'éteindre. Ils y passeront la nuit. 

Depuis mercredi, soit seulement trois jours après l'incendie, les personnels sont déjà sur des solutions pour reprendre l'activité de production et de conditionnement d'huiles de fruits secs qui a été entièrement détruite.

deux lieux pour produire et conditionner...


"On a réussi à trouver deux lieux pour produire et conditionner nous explique Maélys de Roeck, la chargée de communication et de marketing de la société La Tourangelle. Une partie de nos services s'est installée dans les locaux de Tours avec les commerciaux et la comptabilité est en recherche de nouveaux bureaux via la chambre de commerce et d'industrie de Saumur."

On vient même d'apprendre qu'une ligne de production pourrait ouvrir pour le début août "si tout va bien."

A terme une nouvelle usine devrait être construite. La société a même fait de ses malheurs un argument marketing avec l'opération Phénix mis en scène sur sa page facebook.     

Une solidarité locale 


La Tourangelle qui emploie une cinquantaine de personnes a trouvé de l'entraide aussi au niveau local. La commune notamment a prêté une salle pour une réunion de travail et le Maire cherche des solutions pour aider à la reprise de l'activité.

L'objectif est d'ouvrir une première ligne de conditionnement d'ici quatre semaines. Une deuxième est annoncée pour dans six semaines et même une troisième fin août.

Quand aux personnels concernés : "Personne n'est inquiet pour son poste répond Maélys de Roeck. On a tous été rassurés par notre directeur Maxime Kohlmeyer."

La production pourrait venir des USA


La production bénéficera du soutien de la société-soeur La Tourangelle, Inc installée à Berkeley en Californie aux USA. 

L'enquête se poursuit pour connaître les origines de cet incendie qui n'a heureusement fait aucune victime.

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus