Saumur : le collège Yolande d'Anjou maintenu à la rentrée 2019

Le collège Yolande d'Anjou à Saumur / © Google maps
Le collège Yolande d'Anjou à Saumur / © Google maps

Ce jeudi 31 janvier, le président du département du Maine-et-Loire a annoncé sursoir au projet de fusion des collèges Yolande d’Anjou et Benjamin Delessert à Saumur.

Par Fabienne Even

Dans un communiqué publié ce jeudi 31 janvier sur son compte twitter, Christian Gillet, président du département de Maine-et-Loire, "prend acte de l'impossibilité de rapprocher" les deux collèges Yolande d’Anjou et Benjamin Delessert de Saumur à la rentrée 2019.
"Une décision prise en raison de l'absence persistante d'arrêté préfectoral permettant d'autoriser la fusion", précise-t-il.
 

"Alors que la sectorisation des collèges a été décidée il y a déjà près de 4 mois et que les familles, les équipes pédagogiques et celles du Département sont déjà toutes tournées vers la prochaine rentrée scolaire, l’arrêté préfectoral permettant de fusionner les établissements Yolande d’Anjou et Benjamin Delessert à Saumur n’a toujours pas été signé", explique le président Christian Gillet dans un communiqué de presse, publié ce jour.
"Par cette absence délibérée de décision, l’Etat empêche ainsi toute possibilité de mise en œuvre de la fusion à la prochaine rentrée".

Décidée le 16 octobre 2018 par le conseil départemental, le projet de fermeture du collège Yolande d'Anjou avait mobilisé les opposants à la fusion, enseignants, parents d'élèves et personnels administratifs.
Une pétition pour le maintien du collège Yolande d'Anjou avait été lancée le 11 octobre, à l'initiative de la FCPE.
 



 

Sur le même sujet

Les + Lus