Elle rouvre le seul commerce pour faire vivre ce village de 300 habitants en Mayenne

Publié le

Ils ont plutôt tendance à fermer, mais à Brains-sur-les-Marches, en Mayenne, le seul commerce du village a trouvé preneur. Après de longs mois de fermeture, ce commerce multiservices va rouvrir ses portes d'ici quelques jours, pour le plus grand bonheur des 300 habitants de la commune.

Depuis la fermeture du commerce multiservices de Brains-sur-les-Marches en mars dernier, les habitants se sont retrouvés bien seuls : c'était le dernier commerce de ce village de 300 habitants. Mais pas question, pour la maire de baisser les bras. Après une campagne de recrutement, c'est finalement une enfant du pays qui a repris le commerce, qui devrait ouvrir dans quelques jours.

Je suis prête à me lancer dans l'aventure

Vanina Rousseau

nouvelle gérante du commerce multiservices

Pour cette ancienne manager qualité, c'est le rêve d'une vie qui se concrétise : "Entre mes 16 ans et mes 18 ans, j'ai travaillé dans des restaurants, bar-tabac, boulangerie et c'est quelque chose qui m'a toujours intéressé en fait. La vie a fait que je suis partie vers un autre univers professionnel et aujourd'hui que mes enfants ont grandi, je suis prête à me lancer dans l'aventure !", s'impatiente Vanina Rousseau, la nouvelle gérante du commerce multiservices O'Point Cardinal.

Des produits frais, locaux et que du fait maison

Dès la semaine prochaine, les habitants pourront donc à nouveau profiter des différents services du commerce : restaurant, dépôt de pain, relais postal, bar-tabac et épicerie. "Pour commencer, je proposerai une dizaine de couverts le midi. Un menu ouvrier avec des produits frais, locaux et que du fait maison", précise la nouvelle gérante, qui reconnaît avoir quand même un peu de pression, à quelques jours de l'ouverture : "Il y a beaucoup de pression, les nuits sont courtes, mais je suis quelqu'un qui a toujours aimé les challenges et le contact avec la clientèle. Je suis prête !".

Un soulagement donc, pour les habitants, et pour l'équipe municipale, bien consciente de l'importance des services de proximité dans les petites communes rurales. "Notre choix s'est porté sur une enfant du pays, qui est très motivée, qui connaît la campagne et dont le projet correspondait à nos attentes. On est très confiant ", se réjouit Vanessa Sorieux, maire de Brains-sur-les-Marches, qui espère ainsi redynamiser le village et faire de l'établissement une espace de vie et de rencontres. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité