Changé, près de Laval : un accident de bus transportant des collégiens fait 28 blessés, dont deux graves

L'accident a eu lieu ce jeudi 16 septembre vers 8h30 à Changé, près de Laval. Un bus transportant 48 collégiens a fait une sortie de route. Le bilan est de 28 blessés dont deux grièvement.

L'accident s'est produit ce 16 septembre vers 8h30, rue des Bordagers, à Changé, une commune proche de Laval. Un bus du réseau TUL, transportant 48 enfants du collège Jules Renard a fait une sortie de route. 

Lors d'un point presse à la mairie de Changé à 11 heures, Xavier Lefort, le préfet de Mayenne, a confirmé le bilan de cet accident.

"Deux enfants sont en situation d’urgence et ont été pris en charge par l’hôpital de Laval. Leur pronostic vital n'est pas engagé. 25 élèves légèrement blessés ont été pris en charge par la polyclinique du Maine et l’hôpital de Laval." La conductrice a été également été blessée.

"21 élèves indemnes sont regroupés à l’école de musique de Changé où ils sont pris en charge psychologiquement. La protection civile, les infirmières et psychologues scolaires sont sur place", a précisé le préfet.

Le papa d'une fillette choquée explique que sa fille "était debout : elle a été projetée contre ses camarades. Un des collégiens a brisé une vitre pour qu'ils sortent. La conductrice a fait un malaise selon les enfants."

Le dispositif NOVI du plan ORSEC a été activé par le préfet et le centre opérationnel départemental a été mis en place en préfecture. 

D'importants moyens de secours ont été déployés sur cette intervention, une centaine de sapeurs-pompiers ainsi que des équipes médicales, les forces de sécurité, les services municipaux et départementaux et l’association départementale de protection civile de la Mayenne, précise la préfecture de Mayenne. 

Ouverture d'une enquête

La procureure de la République, Céline Maigné, a confirmé l'ouverture d'une enquête afin de déterminer les causes de l'accident. 

"L’enquête va porter sur tous les éléments qui peuvent causer un accident de circulation, les conditions relatives au conducteur lui-même, son respect des règles élémentaires de circulation routière, éventuellement de consommation d’alcool, de stupéfiants, de médicaments. Tout cela va être vérifié, ainsi que son état médical global", précise Céline Maigné. L'état du véhicule va également faire l'objet d'investigations. 

La conductrice et les élèves seront également entendus "pour connaitre leur explication et leur version de ce qui a pu arriver". "L’enquête permettra de connaitre les causes et éventuellement la responsabilité pénale, si une infraction devait être caractérisée", souligne la procureure.

Les victimes sont d'ores et déjà accompagnées par l'association d'aide aux victimes.

"On va être très attentifs à ce qui se passe au cours des jours et des semaines qui viennent. La cellule psychologique aura des lendemains, de façon à que les enfants ne sortent pas traumatisés d’un tel accident", a réagi Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education, en marge d'un déplacement à Yvré-l’Evêque, dans la Sarthe. "Je souhaite à tous un rétablissement le plus rapide possible."

Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne, a réagi par un tweet de soutien aux enfants et aux familles.

"Mes pensées vont aux enfants, aux blessés et à leurs parents", tweete le président du conseil départemental de la Mayenne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers accident