Stade Lavallois : François Ciccolini suspendu pour avoir menacé un journaliste de France Bleu

Pour avoir menacé un journaliste, Fabrice Ciccolini, l'entraîneur de l'équipe de football de Laval, a été suspendu 5 mois, dont 3 mois ferme. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Pour avoir menacé un journaliste, Fabrice Ciccolini, l'entraîneur de l'équipe de football de Laval, a été suspendu 5 mois, dont 3 mois ferme. / © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

La sanction de la fédération française de football est tombée : François Ciccolini, l'entraîneur de Laval a été suspendu pour 5 mois, dont 3 ferme. Le 10 août, il avait menacé un journaliste qui l'interrogeait après une défaite.

Par Eleonore Duplay

Ses excuses n'auront pas suffi. François Ciccolini, l'entraîneur de Laval (National 1) a été suspendu pour 5 mois, dont 3 mois ferme, par la Fédération française de football.
Le 10 août dernier, après avoir subi une défaite à Boulogne-sur-Mer, ce dernier s'était emporté contre un journaliste de France Bleu Mayenne, proférant ces menaces, qui avaient ensuite été diffusées à la radio : "Peut-être que je vais te frapper la tête par terre (...) J'ai ce qu'il faut, je vais te frapper d'un coup de crosse à la tête".

Dans un premier temps, le club avait évoqué une question posée "hors du cadre protocolaire" et "ressentie comme une agression directe."
Puis François Ciccolini avait présenté ses excuses au journaliste, qui avait retiré sa plainte.

Cela n'a pas empêché d'abord sa suspension depuis le 16 août, par la commission de discipline de la FFF, puis la sanction définitive, annoncée ce vendredi 07 septembre.
La Fédération française de football reproche un "comportement intimidant et menaçant envers un journaliste.

François Ciccolini, qui n'était en poste que depuis le début de l'été, pourrait reprendre ses fonctions d'entraîneur à partir de la mi-novembre.

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus