Cet article date de plus de 4 ans

Lactalis sommé de publier ses résultats sous peine d'astreinte financière

Le groupe Lactalis est le numéro 1 mondial des produits laitiers. Son PDG Emmanuel Besnier vient d'être classé 8ème fortune de France selon le magazine Forbes avec 11,3 milliards d'euros. Mais le groupe tarde à publier ses comptes et pourrait se voir financièrement sanctionné selon la loi Sapin 2.
Une pénalité financière équivalente à 2% sur son chiffre d'affaires quotidien réalisé en France pour chaque jour de retard voici ce que le groupe Lactalis pourrait payer, s'il s'entête à ne pas publier ses comptes annuels.

Car la loi Sapin 2, entrée en vigueur en décembre 2017, peut l'y contraindre.
Selon la France Agricole, le président de l’Observatoire des prix et des marges des produits alimentaires a écrit le 27 mars 2017 aux présidents des tribunaux de commerce de Laval et de Rennes, afin d'obtenir la publication des comptes des sociétés du groupe Lactalis.
Philippe Chalmin demande également que Lactalis reçoive une injonction à procéder au dépôt de ses comptes.

Le groupe n'a rendu ses comptes publics qu'une seule fois. C'était en 2011 à l'occasion de l'OPA sur Parmalat. Il affichait alors un chiffre d'affaires de 9,4 milliards d'euros pour un résultat brut d'exploitation de 994 millions d'euros, ce qui représente une marge supérieure à 10,5%.

Lactalis emploie 75 000 collaborateurs à travers le monde dont 15 000 salariés en France. Son chiffre d'affaires atteint 17 milliards d'euros. Le groupe compte 229 sites de production répartis dans 43 pays.

Forbes vient de placer Emmanuel Besnier, patron de Lactalis, à la huitième place de son classement 2017 des milliardaires français avec une fortune estimée à 11,3 milliards de dollars. Ses deux frère et soeur sont à la 14ème place ex-aequo de ce classement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lactalis économie entreprises