• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

“Cartel du yaourt” : Lactalis, condamné à payer 56,1 millions d'euros, va faire appel

Le "Cartel du yaourt" condamné à une amende de 192.7 millions d'euros / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Le "Cartel du yaourt" condamné à une amende de 192.7 millions d'euros / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Onze fabricants de produits laitiers frais, dont Senagral (Senoble), Novandis (Andros) et Lactalis, ont été condamnés à des amendes d'un montant total de 192,7 millions d'euros pour une entente sur les prix et les appels d'offres sur les marques distributeurs.

Par Fabienne Béranger

Après les producteurs de shampoing et de lessive, ce sont maintenant les fabriquants de yaourts qui sont dans le collimateur de l'autorité de la concurrence. Une dizaine d'entre eux se seraient mis d'accord pendant des années sur une politique tarifaire et commerciale des produits de marques distributeurs, une sorte du cartel du yaourt qui se serait organisé au détriment du consommateur.

Lactalis a annoncé  qu'il comptait faire appel de la décision de l'Autorité de la concurrence.
Cette sanction "d'une extrême sévérité" montre que l'Autorité "a surévalué de façon manifeste la gravité des faits et leur impact sur l'économie".
Parmi les onze producteurs laitiers condamnés, Lactalis Nestlé a écopé de la plus grosse amende avec 56,1 millions d'euros. Yoplait a lui été exempté d'amende pour avoir le premier dénoncé le cartel dans le cadre de la procédure de clémence.

Le reportage de Johanne Van Hove, Sophie Neny et Sophie Lacombe

Le "cartel du yaourt"

 

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus