Cet article date de plus de 4 ans

Laval : emprunt toxique, une décision "favorable" pour la Ville

Une première victoire pour la ville de Laval concernant ce que l'on appelle les "emprunts toxiques". Le tribunal de grande instance de Paris a rendu jeudi 7 janvier un jugement favorable à la Ville de Laval dans l'affaire qui l'oppose à la banque Depfa.

Hotel de ville de Laval
Hotel de ville de Laval © France 3
Il y a 10 ans la commune de Laval avait contracté deux emprunts de plusieurs millions d'euros avec des taux d'intérêts variables basés sur le cours du franc Suisse mais sans limite. Seul problème depuis 2007 le cours de la monnaie elvète c'est envolé. Un premier emprunt a pu être négocié mais pas le deuxième. La ville devait 11,5 millions d'euros et 5 millions uniquement pour les intérêts. Finalement le tribunal de grande instance de Paris a donné tort à la banque. Les deux parties ont jusqu'au 11 février pour débuter des négociations.

>>François Zocchetto, Sénateur-maire de Laval

durée de la vidéo: 00 min 24
Laval : emprunt toxique, une décision "favorable" pour la Ville ©France 3 Pays de la Loire



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
finances crise économique politique économie