• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Ligue 2 : le Stade Lavallois repart avec un point de Clermont-Ferrand (1-1)

Kévin Afougou et ses coéquipiers n'ont pas réussi à prendre 3 précieux points face aux Clermontois (tel Ludovic Ajorque, au second plan). / © MAXPPP
Kévin Afougou et ses coéquipiers n'ont pas réussi à prendre 3 précieux points face aux Clermontois (tel Ludovic Ajorque, au second plan). / © MAXPPP

Pour la 28e journée de ligue 2, le Stade lavallois a concédé un nul face à Clermont (1-1), vendredi 3 mars. Devant au score pendant tout la rencontre, les tango et noir ont été rattrapés dans les dernières minutes, ne récupérant qu'un point au classement. Le maintien est loin d'être assuré.

Par Valentin Pasquier

C’est un nul regrettable pour les Lavallois. Vendredi 3 mars, les Mayennais se déplaçaient au stade Gabriel-Montpied pour affronter Clermont foot, 14e de ligue 2. Une équipe prenable, mais contre qui Laval n’a malheureusement pas brillé pour remonter au classement.
 
Les hommes de Simone ont ouvert le score assez vite, grâce à un pénalty de Alla lié à une faute de Jeannin – le portier auvergnat – sur Wissa.



Mais leur match a malheureusement ressemblé à beaucoup d’autres cette saison : relâchés en fin de période, les Lavallois laissent revenir Clermont grâce à une réalisation de Fontaine (1-1, 73e) en fin de rencontre. Les Clermontois manquent même d’inscrire un second but, avec Loppy à la manœuvre (81e).

Rompre avec les nuls pour le maintien

Laval porte ainsi à sept leur nombre de matches nuls cette saison. Le coach mayennais se disait satisfait mais tiraillé en fin de rencontre. « Je ne sais pas si on méritait de perdre au gagner, » a signalé Marco Simone en conférence de presse.
 
Malgré le soulagement de ne pas réitérer la catastrophe de la semaine passée – un 2-4 à domicile contre Bourg-en-Bresse – on imagine la déception des Mayennais de ne récupérer qu’un petit point à l’issue de ce choc avec les Auvergnats, alors que, 19e de ligue 2, leur maintien est loin d’être assuré. Il s’agirait de rebondir le 10 mars contre Auxerre, 17e et premier non-reléguable.

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus