• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Mayenne : des riverains de la LGV en colère

Au Val-de-Maine, en Mayenne, les passages des trains sur la LGV ont transformé le quotidien des riverains "en enfer matin et soir". / © France 3 Pays de la Loire
Au Val-de-Maine, en Mayenne, les passages des trains sur la LGV ont transformé le quotidien des riverains "en enfer matin et soir". / © France 3 Pays de la Loire

La Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de la Loire est en service depuis bientôt un an. En Mayenne, des riverains se plaignent toujours de nuisances sonores.

Par Christophe Amouriaux

Les problèmes de nuisance de la LGV qui relie Paris à l'Ouest de la France ne sont toujours pas réglés. Une récente réunion à la préfecture de la Mayenne vient de révéler qu'un tronçon est non-conforme aux décibels admissibles. Une association suit tous les dossiers litigieux. Sur le cas du secteur de Val-de-Maine, son constat est simple : le talus qui supporte la ligne est trop haut et le bruit atteint de plein fouet les maisons riveraines.

C'est devenu un enfer matin et soir

Pour Armelle  Guitter, riveraine de la LGV, "depuis le 2 juillet 2017, c'est devenu un enfer matin et soir". Les propriétés auraient perdu presque 50% de leur valeur. En Mayenne, 80 dossiers de demande d'indemnisation sont en attente. L'association locale Préaux environnement a créé un collectif l'an dernier : le CRI, collectif pour la représentation des intérêts des riverains de la LGV Paris-Rennes. Il a pour objectif de lutter contre les nuisances sonores, les vibrations et la dévalorisation des biens engendrés par la ligne à grande vitesse.


► En vidéo, le reportage de Pierre-Erik Cally et François Bobet.


Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus