• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Rester ou partir, les Anglais de Mayenne dans l'attente du Brexit

Voisins, amis, travail : de nombreuses familles britanniques ont refait leur vie en Mayenne. / © François Bobet
Voisins, amis, travail : de nombreuses familles britanniques ont refait leur vie en Mayenne. / © François Bobet

À l'approche de la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, les familles anglaises installées en Mayenne doivent faire un choix : pour certains, seul un retour au pays semble envisageable.

Par Simon Auffret

Pour tous, c'est l'incertitude. Mais pour certains, le choix est déjà fait : "nous avons principalement peur que le Brexit ait des répercussions sur notre installation ici, mais aussi à l'avenir sur nos déplacements entre la France et le Royaume-Uni", explique Lisa McInerney, qui a décidé de revendre son auberge Bed & Breakfast  à Landivy, à l'extrême nord-ouest du département.

"Le problème essentiel, c'est le manque d'information pour les anglais qui vivent à l'étranger, comme nous", continue-t-elle. Une incertitude commune qui n'empêche pas d'autres familles, comme les Thom, de ne pas imaginer partir : "je vais demander la nationalité française", lance Jane Thom. "Parce que moi j'ai envie de rester toujours ici."

Reportage de Pierre-Érik Cally et François Bobet, avec comme interlocuteurs :
  •  Lisa McInerney, "n°6 B and B"
  • Jane Thom, agence Thom
  • Nelly Gratian, crêperie des Forges
  • Grégor Thom, 11 ans

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus