• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Météo : la Sarthe, la Vendée et le Maine-et-Loire en vigilance canicule

Sur la plage ensoleillée / © Damien Raveleau
Sur la plage ensoleillée / © Damien Raveleau

Après quelques jours de grisaille et de pluie, le mercure va grimper jusqu'à 35°C vendredi 3 août, et trois départements sur cinq sont déjà passés en vigilance jaune canicule : la Vendée, la Sarthe et le Maine-et-Loire.

Par Fabienne Béranger

Les Pays de la Loire ne sont finalement pas épargnés par la chaleur ! Météo France vient de passer la Vendée, la Sarthe et le Maine-et-Loire en vigilance jaune, alors que la Loire-Atlantique et la Sarthe restent, pour le moment, au frais. Une situation tout de même privilégiée, puisque la majorité du territoire est en vigilance orange canicule, et notamment une grande partie du Sud-Ouest. 
 
La vigilance jaune est mise en place à partir des fortes températures de la journée et de la nuit. La vigilance orange, en fonction du nombre de jours consécutifs pendant lesquels les fortes chaleurs se maintiennent / © Capture d'écran Météo France
La vigilance jaune est mise en place à partir des fortes températures de la journée et de la nuit. La vigilance orange, en fonction du nombre de jours consécutifs pendant lesquels les fortes chaleurs se maintiennent / © Capture d'écran Météo France
 

Canicule ou forte chaleur ?

Pour Météo France, la canicule est "un épisode de températures élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée". Ce jeudi, les maximales avoisinent déjà les 30°C : 34°C à Saumur et aux Herbiers, 33°C à Pontchâteau et Saint-Mars-la-Jarre... Des températures qui vont exploser, vendredi 3 août, jusqu'à atteindre les 35°C et 36°C, avant de redescendre de quelques degrés ce week-end, à une moyenne de 31°C. 

"Les températures maximales qui placent automatiquement un territoire en vigilance jaune sont différentes pour chaque département, explique Régine Laffargue, prévisionniste à Météo France Nantes. Ces températures ne sont pas les mêmes dans le Sud que dans le Nord de la France, par exemple." En Pays de la Loire, pour atteindre le stade de canicule, les minimales doivent être de 19 à 20°C la nuit et les maximales de 33 à 34°C le jour.
 
Les températures de la nuit jouent en effet beaucoup dans le passage au stade de canicule. Ces températures sont longtemps restées fraîches dans les Pays de la Loire. "La nuit dernière, estime la prévisionniste, on était encore à 15°C en moyenne. Or, l'important avec ces hautes températures en journée, notamment pour les personnes âgées, c'est de pouvoir se rafraîchir le soir."

Les températures attendues dans la nuit du 2 au 3 août ont donc fait basculer certains départements en jaune sur la carte. "Nous allons passer d'environ 16°C à 20°C la nuit en moyenne. Pour une canicule en Vendée, il faut très exactement une température minimale de 19°C la nuit et une maximale de 33°C la journée." Le seuil est atteint.  

À quel moment, alors, passe-t-on en vigilance orange ? "Cette vigilance là, particulièrement importante, dépend de la préfecture. Elle est déclenchée au bout d'un certain nombre de jours consécutifs de canicule, qui est très variable. Elle sous-entend des mesures spécifiques pour les personnes âgées et les sans-abri."

 

Efforts physiques déconseillés

Lorsque la canicule atteint le seuil jaune de Météo France, gare aux activités sportives ou physiques en journée. La préfecture de Loire-Atlantique, bien que non concernée par l'alerte, a publié un communiqué, jeudi 1er août, recommandant aux sportifs "quelque soit leur niveau" d'éviter "les efforts intenses au-dessus de 30 degrés". "Les sportifs s'exposent alors à un coup de chaleur qui peut être potentiellement dangereux", ajoute la préfecture. 

 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus