Météo : la tempête Bella est passée, peu de dégâts en Pays de la Loire, quelques perturbations sur la circulation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Chloé Giraud

Le vent a soufflé fort ce dimanche sur les Pays de la Loire, à plus de 100 km/h sur le pont de Noirmoutier et à 115 km/h au niveau du pont de Cheviré, sur le périphérique nantais. Les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises, pour des évènements sans gravité.

L'ensemble de la région Pays de la Loire avait été placé en alerte de vigilance jaune aux vents violents ainsi qu'aux pluies et inondations. A cela s'ajoutaient des alertes de vigilance jaune aux vagues-submersions et aux crues en Loire-Atlantique et en Vendée.

La circulation avait été modifiée sur le pont de Cheviré à Nantes. Les véhicules de plus de 2m de haut, ou avec remorque, les 2 roues et les véhicules transportant des matières dangereuses étaient priés d'emprunter la déviation via le pont de Bellevue. 

Des vents supérieurs à 100 km/h sur le pont de Noirmoutier

Par précaution, pont de Noirmoutier également interdit aux véhicules de plus de 2h de hauteur. Des vents dépassant les 100 km/h y sont attendus.

Circulation des trains également perturbée ce dimanche en Pays de la Loire, du matin jusqu'au milieu de l'après-midi. Des trains de reconnaissance sont mobilisés pour vérifier qu'il n'y ait pas d'obstacles sur les voies. Des équipes de maintenance sont prêtes à intervenir aux endroits où des chutes d'arbres ou de branches auront lieu.

La SNCF encourage les voyageurs qui le peuvent à reporter leur trajet et à consulter régulièrement les supports d'information voyageurs.

Une stabulation abritant 60 vaches s'effondre

En Loire-Atlantique les pompiers sont intervenus à 20 reprises depuis 7 heures ce matin, essentiellement pour des objets menaçant de tomber et des arbres sur la chaussée. Peu après 11 heures, une stabulation s'est effondrée à Notre-Dame-des-Landes, avec 60 vaches à l'intérieur. Une opération de reconnaissance est en cours.

Dans la Sarthe ce matin, les pompiers ne sont intervenus que trois fois en lien avec la tempête pour des tuiles tombées de toits ou des cheminées menaçant de s'effondrer. A Joué l'Abbé, un poteau électrique est tombé sur la D 300. Un seul foyer a été privé d'électricité d'après Enedis.