Meurtre de Céline Sablé aux Sorinières, près de Nantes : l'ADN a parlé

Céline Sable vivait au château de la Chatterie aux Sorinières / © DR
Céline Sable vivait au château de la Chatterie aux Sorinières / © DR

En mai 2015, Yann Marchand signalait la disparition de sa femme Céline... trois mois après sa disparition. Quelques semaines plus tard, il avouait l'avoir assassinée.

Par Fabienne Béranger

Le sang prélevé par les gendarmes dans la dépendance de la résidence du couple, un manoir aux Sorinières dns le sud de Nantes, est  bien celui de Céline Sablé Marchand. Les résultats des analyses ADN attesteraient donc la thèse selon laquelle la jeune femme a été tuée à son domicile, morte sous les coups de son mari.

Au mois de mai 2015, Yann Marchand signale la disparition de son épouse,alors que ses proches n'ont plus de nouvelles d'elle depuis plus d'un mois. C'est l'insistance d'une amie de Céline Sable qui avait alors obligé son mari à déclarer sa disparition.
"Yann est un menteur professionnel, chez lui c'est pathologique"  nous avait à l'époque expliqué cette amie, sous couvert d'anonymat, ajoutant que depuis 2014, "on ne lui connaît pas d'emploi et on ne sait pas de quoi il vit " 
Elle est alors surtout intriguée par le fait que depuis la mi-avril Yann Marchand est parti s'installer chez sa maîtresse avec ses deux enfants.

Dans cette affaire, le corps de Céline Sablé-Marchand n'a jamais été retrouvé. Son conjoint l'aurait brûlé dans le parc du domaine. Si les enquêteurs connaissent désormais la scène du crime et le mobile, impossible en revanche de déterminer avec certitude les circonstances et l'origine exacte du décès.
Yann Marchand est aujourd'hui en détention provisoire à la maison d'arrêt de Nantes.

Le reportage de Sandrine gadet et MC Georgelin

Meurtre de Céline Sablé aux Sorinières, près de Nantes : l'ADN a parlé
En mai 2015, Yann Marchand signalait la disparition de sa femme Céline... trois mois après sa disparition. Quelques semaines plus tard, il avouait l'avoir asassinée. - France 3 Pays de la Loire


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus