Militaires tués au Mali : les corps ont été rapatriés en France

Les corps des 13 militaires français tués au Mali sont arrivés en France ce dimanche 1er décembre au lever du soleil. Un premier hommage militaire leur a été rendu. / © Etat Major des Armées
Les corps des 13 militaires français tués au Mali sont arrivés en France ce dimanche 1er décembre au lever du soleil. Un premier hommage militaire leur a été rendu. / © Etat Major des Armées

Un hommage national leur sera rendu ce lundi 02 décembre aux Invalides. Les corps des 13 soldats français morts dans un accident d'hélicoptère au Mali lors d'une opération contre des jihadistes ont été rapatriés en France. Parmi eux, deux étaient nés dans la région.

Par Eleonore Duplay

Les corps des 13 soldats tués au Mali en début de semaine sont arrivés ce matin en France après que leurs compagnons d'arme leur aient rendu un dernier hommage à leur départ de Gao. 

2 d'entre eux étaient nés dans la région. Le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie et le capitaine Romain Chomel de Jarnieu.

Un hommage national  leur sera rendu ce lundi 2 décembre aux Invalides à Paris.

Jérémy Leusie, 33 ans, était né en Mayenne


Né à Laval, en Mayenne, le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie était âgé de 33 ans, pacsé et sans enfants. Il appartenait au 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces, près de Grenoble, en Isère. Cette unité habituée aux conditions climatiques extrêmes est composée d'environ 830 hommes et femmes.


Romain Chomel, 34 ans, était né en Vendée


Le capitaine Romain Chomel de Jarnieu était né en 1985 à La Roche-sur-Yon. Il avait été affecté en 2015 au 4e régiment de chasseurs de Gap. Il était célibataire, sans enfant.


Une collision d'hélicoptère


Sept des 13 victimes du crash appartenaient au 5e régiment d'hélicoptères de combat de Pau, spécialisé dans les interventions sur des terrains de guerre.

Quatre autres appartenaient au régiment de chasseurs-commandos de montagne implanté à Gap, dans les Hautes-Alpes.

L'accident est survenu lundi soir dans la collision entre un hélicoptère de combat Tigre et un Cougar de transport de commandos lors d'une opération contre des jihadistes dans le Liptako, dans la région de Ménaka, aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso.


 

Sur le même sujet

Les + Lus