Nantes et Angers : une nuit de réveillon agitée en dépit du couvre feu

Le changement d'année a été mouvementé à Nantes et à Angers, feux d'artifice ici et là, véhicules incendiés, pompiers visés par des tirs de mortier d'artifice, le couvre feu a montré ses limites. Au Mans, un jeune homme a été retrouvé mort en ville, à la suite d'une bagarre.

© Florian Launette / MAXPPP

 

Une nuit de la Saint-Sylvestre sous couvre feu en temps de pandémie à Nantes ou à Angers ressemble à... une nuit de la Saint-Sylvestre habituelle !

Si le centre ville de Nantes est resté plutôt calme, aux douze coups de minuit, on a pu observer par dessus les toits dans toute la métropole des tirs de feux d'artifice sympathiques et des clameurs joyeuses, qui laissaient à penser que les fêtards étaient réunis à plus de six personnes !

 

Moins sympathique, les forces de l'ordre et les pompiers ont dû intervenir pour des incendies de voitures dans les quartiers. À Malakoff, les pompiers ont même été pris à partie lors d'une intervention par un tir de mortier d'artifice. Sans faire de blessé, les secouristes sont intervenus en tenant compte de cette possibilité.

 

La préfecture se refuse à communiquer le nombre des véhicules incendiés. Pas question depuis de nombreuses années de contribuer à entretenir une compétition.

Plusieurs personnes ont été interpellées au cours de cette nuit du 31 au 1er janvier dans la métropole.

 

À Angers, de nombreuses voitures ont également été incendiées au cours de la nuit.

 

Ailleurs on dénombre quelques faits divers malheureux, comme cet incendie d'un pavillon à Saint-Brévin-les-Pins qui a été complètement détruit, privant une famille, et de toit et de réveillon. La commune les a pris en charge.

À La Flèche, plutôt dans l'après-midi, ce sont deux jeunes filles qui sont tombée dans la rivière Loir. La première accidentellement, la seconde pour la secourir. Les pompiers ont dû aussi se jeter à l'eau pour les secourir. Toutes deux ont été conduite à l'hôpital en état d'hypothermie.

Enfin des contrôles de gendarmerie ont permis d'établir de nombreux PV contre des personnes qui circulaient sans attestation justifiant la nécessité de se déplacer dans l'ensemble de la région des Pays de la Loire.

 

Un meurtre au Mans

Sans qu'il soit possible d'établir un lien avec le moment particulier de la soirée du réveillon, un jeune homme a été trouvé mort sur la voie publique rue des Sablons au Mans.

Le procureur de la République indique qu'une autopsie sera réalisée mais que le caractère violent du décès est établi par les enquêteur et le médecin légiste sur place. Deux hommes interpellés à proximité ont été placés en garde à vue.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société