• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Pour Noël des écrans pour les ados : mais pas trop !

Un ado sans portable aujourd’hui : impossible ! / © Pierre-Erik Cally
Un ado sans portable aujourd’hui : impossible ! / © Pierre-Erik Cally

Des professionnels de l'éducation s'inquiètent de l'abus des écrans chez les adolescents. Pour Noël beaucoup vont encore recevoir le dernier "ayepode" ou la tablette qu'il faut absolument posséder... Mais il faut savoir aussi se contrôler dans la fréquence d'utilisation.
 

Par Pierre-Erik Cally

Internet est un outil fantastique.
Mais voilà il faut savoir se préserver des pièges de la toile et c'est la raison des nombreuses interventions de journalistes, dont ceux de France Télévisions, dans les collèges et les lycées. On y parle fake news et autres réjouissances. 

Mais la simple utilisation de jeux ou d'échanges avec ses camarades en réseau peut se révéler problématique  pour la santé des jeunes utilisateurs s'ils en abusent.
© Pierre-Erik Cally
© Pierre-Erik Cally
C'est en cela que les adultes doivent se montrer vigilants et doivent surveiller quand c'est possible l'usage quotidien de ces nouvelles technologies. 
 

Crises d'addiction



Dans un collège de Mayenne, un principal rapporte même des témoignages de parents qui n'hésitent pas à parler de véritables crises d'addiction avec les mêmes symptômes que ceux déclarés pour les utilisateurs de produits illicites en périodes de manque.

Crise de nerfs, pleurs, tremblements et grosses colères en cas de confiscation du portable. Mais il y a plus grave.
 

Malaises à la piscine



Un maître-nageur d'une piscine de Laval constate depuis quelques années de nouveaux problèmes dans les bassins...

"On doit de plus en plus intervenir pour des malaises, mais pas chez les personnes âgées. Non au contraire c'est chez les jeunes dans les groupes de scolaires."

Et le professionnel n'hésite pas à faire un parallèle avec les nouveaux mode de vie des enfants et adolescents.

"Beaucoup sont absorbés par les écrans au détriment d'une hygiène de vie, de sport d'une alimentation saine... Et certains n'arrivent plus à profiter d'une vraie nuit de sommeil quand ils tardent à dormir ou ils sont réveillés plusieurs fois par nuit par des textos... Alors lors de la séance d'EPS en piscine qui peut être intensive, ils craquent..."

Tout cela sans oublier les récentes études faites aux États-Unis qui relatent des interférences négatives au plan cognitif, à moyen et long terme concernant l'usage intensif des écrans chez les plus jeunes.

Bref le Père Noël 2.0 en citoyen responsable et en bon éducateur devrait accompagner ses cadeaux numériques d'une sympathique liste de recommandations à l'attention de nos chères têtes blondes...
 

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus