• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : une évacuation “avec une immense détermination“ et ”une force tranquille”

© Luc Prisset / France 3
© Luc Prisset / France 3

Edouard Philippe a réaffirmé jeudi l'intention du gouvernement d'aller au bout de l'évacuation de Notre-Dame-des-Landes "avec une immense détermination, avec une force tranquille".

Par Fabienne Béranger

"Monsieur le sénateur, je vous félicite pour votre formidable charade", a déclaré le Premier ministre au sénateur LR de Haute-Loire, Laurent Duplomb qui lui a posé ce jeudi après-midi une question sur la zad de Notre-Dame-des-Landes sous forme de charade. Notre-Dame-des-Landes est "un sujet très ancien (...) qui dure non pas depuis plusieurs mois, ni plusieurs années, mais depuis plusieurs décennies", a-t-il ajouté, refusant de faire porter au gouvernement actuel cette responsabilité.
"Les occupations illégales auxquelles nous mettons un terme en ce moment" ont débuté "dès 2010", a souligné Edouard Philiippe.
Le Premier ministre a ensuite rappelé devant le Sénat les trois décisions prises le 17 janvier dernier : "mettre un terme à cet aéroport, confirmer la vocation agricole des terrains qui avaient été réservés pour la construction de cet aéroport et mettre un terme à l'occupation illégale des parcelles occupées par des occupants sans titre".

"Notre objectif depuis le début de l'opération (...) c'est bien de faire en sorte que la liberté de circulation soit rétablie sur les axes qui traversent la zone" et que les occupants "sans titre" de propriété, "puissent quitter les lieux, ce que nous ne pouvions pas faire légalement avant la fin de la trêve hivernale", mais aussi "de faire respecter le droit", "éviter les incidents (...) et de permettre aux gendarmes d'accomplir leur mission en toute sécurité", a affirmé Edouard Philippe.

"Et nous allons le faire sans charade, sans légèreté, avec une immense détermination, avec une force tranquille dont je ne voudrais pas que vous puissiez douter", a-t-il conclu.

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus