Notre-Dame-des-Landes : intervention des forces de l'ordre sur la Zad pour évacuer deux squats illégaux

Plus de 300 gendarmes sont intervenus ce jeudi matin pour mettre en œuvre deux décisions de justice relatives à l'expulsion et la déconstruction de deux occupations sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes.
Les forces de l'ordre sont intervenues ce jeudi 16 juillet 2020 sur le site de la Zad de Notre-Dame-des-landes afin de "mettre en œuvre deux décisions de justice relatives à l'expulsion et la déconstruction de deux occupations qui avaient été récemment constatées sur des parcelles appartenant au conseil départemental de Loire-Atlantique, dans le bocage qui devait accueillir le transfert de l'aéroport de Nantes Atlantique".

Selon le préfet, "ces installations illégales sont incompatibles avec la démarche de retour à l’État de droit menée par l’État depuis 2018 et amplifiée par le conseil départemental dans le cadre du projet agricole et environnemental qu'il porte en lien avec tous les acteurs du territoire depuis qu'il est redevenu propriétaire de 895ha sur le site de Notre-Dame-des-Landes au premier trimestre 2019".
"Ces installations sont sans lien avec les projets soutenus dans le cadre de ce projet de territoire et qui ont donné lieu à des baux agricoles", poursuit la préfecture.

Plus de 300 gendarmes, aidés de machines de chantier sont sur place depuis 7 heure ce jeudi matin, autour et le long de la "route des chicanes". 

Une déviation de la route départementale 281 par les routes départementales 81 et 42 a été mise en place afin de faciliter cette intervention. "Elle sera levée dans la journée dès l'opération terminée", indique la préfecture.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame-des-landes agriculture économie transports transports aériens police société sécurité