Cet article date de plus de 5 ans

Pays de la Loire, la troisième région la plus désertée par les médecins

Le nombre de médecins inscrits à l’Ordre national des médecins augmente au niveau national, mais en dix ans, le nombre de généralistes diminué de 6,7% dans les Pays de la Loire.
Un médecin ausculte une patiente présentant les symptômes de la gastro-entérite
Un médecin ausculte une patiente présentant les symptômes de la gastro-entérite © Patrick Bernard / AFP
Le Conseil national de l’Ordre des médecins dresse le bilan de la densité médicale en France… Et notre région n’est pas une très bonne élève.

Avec 256 médecins en activité pour 100 000 habitants, elle arrive troisième au classement des régions les plus désertées par les médecins, derrière le Centre et la Normandie. A titre de comparaison, la moyenne nationale est de 284 médecins pour 100 000 habitants.

De moins en moins de généralistes

En dix ans, la région a vu diminuer le nombre de médecins généralistes de 6,8%. Aucun des cinq départements n’a été épargné par cette baisse, mais la Vendée (-13,4%), la Sarthe (-19,7%) et la Mayenne (-11,4%) sont les plus durement touchés.

Sans surprise, les médecins se concentrent autour des grandes villes comme Nantes ou Angers.

Pour le détail des chiffres, vous pouvez consulter la carte interactive de la densité médicale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société