Cet article date de plus de 5 ans

Pays de La Loire : Pollution de l'air par les particules fines

Dans un communiqué, AirPays-de-La-Loire alerte sur des conditions météorologiques favorables à l’établissement d’un épisode de pollution aux particules dans la région. Les concentrations devraient dépasser aujourd'hui le seuil d’information dans les cinq départements .
L'épisode est de type printanier avec une contribution des secteurs agricole et routier et une part de pollution importée. Demain, Air Pays de La Loire prévoie un retour à la normale et aucun dépassement du seuil d'information-recommandation aux particules PM10 dans la région.

RECOMMANDATIONS COMPORTEMENTALES
- évitez l'utilisation de la voiture en solo, privilégiez les transports en commun et le covoiturage. Pour les trajets courts, pensez à la marche à
pied ou au vélo. Les entreprises et administrations sont invitées à adapter les horaires de travail pour faciliter ces pratiques. Le recours aux
audio/visio-conférences et au télétravail est recommandé.
- si vous prenez votre voiture, adoptez une conduite souple et modérez votre vitesse.
- maîtrisez la température dans votre logement ou votre lieu de travail.
- évitez l’utilisation, en chauffage d’agrément, des cheminées à foyers ouverts ou des poêles et inserts anciens.
- respectez l’interdiction de brûlage à l’air libre des déchets verts, apportez-les en déchetteries.
- évitez les opérations de brûlage à l’air libre des résidus agricoles pendant l’épisode de pollution.
- pour l'épandage, privilégiez les procédés moins émetteurs d'ammoniac (pendillards ou injection…) et procédez à l'enfouissement rapide
des effluents.
- vérifiez le bon fonctionnement de vos équipements de chauffage des bâtiments d'élevage et serres (températures, entretien des
équipements...).
- vérifiez le bon fonctionnement des équipements de combustion et des dispositifs de dépollution. Sous réserve des conditions de sécurité,
reportez les opérations ponctuelles les plus émettrices de polluants.
- prenez des mesures de réduction des poussières sur les chantiers (arrosages...).
- réduisez l’utilisation des groupes électrogènes.

RECOMMANDATIONS SANITAIRES
Il n’est pas nécessaire de modifier vos activités habituelles. Le vélo et la marche à pied peuvent être pratiqués. Il n’est pas nécessaire de modifier vos pratiques habituelles d’aération et de ventilation.

pour les personnes sensibles et vulnérables *
- limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), en plein air ou à l’intérieur.
- limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords aux périodes de pointe.
- en cas de symptômes ou d’inquiétude, prenez conseil auprès de votre médecin.
- si vous sentez que vos symptômes sont moins gênants quand vous restez à l’intérieur, privilégiez des sorties plus brèves que d’habitude.

* personnes sensibles aux pics de pollution : personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d'affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.
* personnes vulnérables : femmes enceintes, nourrissons, enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants
cardiaques ou respiratoires.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société