Cet article date de plus de 5 ans

Pepper, le robot qui vous sort du train-train de la SNCF

Peut-être l'avez vous croisé depuis décembre... Un robot blanc, humanoïde, nommé Pepper, testé par la SNCF dans 3 gares de la région, pour renseigner les voyageurs, l'expérience était prévue pour trois mois, elle touche à sa fin... 
Pour dresser le bilan, nous sommes allés à la rencontre du petit robot Pepper, à Nort Sur Erdre. L'utilisation en gare pour informer les voyageurs est une première mondiale, dont le développement a coûté près de 500 000 euros.

>> Voir le reportage d'Eléonore Duplay et Daniel Le Floch : 
Pepper, le robot qui vous facilite le train

Pepper propose des informations sur les horaires, les promotions en cours ou les curiosités des environs. Sur son ventre, un petit écran arbore le logo de la SNCF et affiche ses réponses, illustrant par exemple la promenade du petit canal avec un plan et des photos.

Je ne suis pas aussi doué que les bornes de la SNCF, mais bon par contre, on est d'accord, je suis vachement plus joli. Ah!"

Pepper​

Le petit être de métal lève la tête pour suivre du regard ses interlocuteurs, dont il capte les faits et gestes grâce à une caméra 3D. On peut lui parler, et
il est censé comprendre les réponses. Ses grands yeux s'éclairent alors en vert.

"Tatam ! Je peux te parler... ou des horaires de train... Quel sujet t'intéresse?" Quand un petit robot vous apostrophe dès votre entrée en gare, forcément, ça intrigue.... Ces voyageuses viennent de le découvrir, Pepper est un agent bien plus ludique qu'une borne électronique : "On voulait juste voir ce qu'il disait" racontent-elles, amusées.

Pepper donne des informations sur les horaires, les alentours et les balades.Mais il ne remplace pas encore les agents au guichet. D'ailleurs, il n'a même pas le droit d'être tout seul en gare. "Quand les voyageurs viennent voir Pepper", explique Mélanie Richard, agent commercial SNCF, "c'est plus pour avoir des informations. Et quand ils passent au guichet, c'est pour l'achat de leurs titres de transport".

Depuis décembre, 6 robots jouent les assistants en gare de Nort Sur Erdre, Saumur et les Sables d'Olonne. En pas loin de 3 mois, près de 12 000 personnes leur ont parlé. Soit en moyenne, une cinquantaine d'interactions par jour et par binôme. "L'objectif à terme, c'est de mettre ces robots dans ces gares. Sur les 135 gares de la région, seule une quinzaine seraient équipées avec ces robots", précise Stéphanie Dommange, directrice régionale de la SNCF. Et donc, pas celle de Nort Sur Erdre, où le robot Pepper, se sent parfois bien seul... Un voyageur l'admet, il n'a pas beaucoup recourt à lui...  "Je le vois tous les lundi, donc je regarde juste les gens qui le découvrent, mais non, je m'en sers plus".

Mais nul doute que ces robots qui nous facilitent le quotidien trouveront une place de choix à l'avenir dans ce type de service. Quoiqu'il en soit, pour continuer à informer et à surprendre, les robots rouleront donc vers de nouveaux clients, dans les mois à venir...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports innovation sorties et loisirs robotique