Population : nous sommes 3 757 600 habitants en Pays de la Loire. Croissance à l'ouest, stabilité en Sarthe et Mayenne

Nous sommes 3 757 600 habitants en Pays de la Loire / © MaxPPP
Nous sommes 3 757 600 habitants en Pays de la Loire / © MaxPPP

Selon l'étude qui vient d'être publiée par l'INSEE, les Pays de la Loire ont un rythme de croissance supérieur à la moyenne nationale (0,4%)  avec +0,7% par an.

Par Fabienne Béranger

Selon la dernière étude menée par l'INSEE entre 2012 et 2017, 3 757 600 personnes résident dans les Pays de la Loire. Durant cette période, la population a ainsi augmenté de 124 985 habitants, soit une croissance annuelle moyenne de 0,7 %.

Une croissance cependant plus faible qu'entre 2007 et 2012 (0,8%). Les Pays de la Loire n'échappent pas au ralentissement de la croissance démographique observé en France.

La Loire-Atlantique est au-dessus de la moyenne régionale (et nationale) avec 1,2% de nouveaux habitants chaque année. Le département compte ainsi 1 394 909 habitants, Nantes Métropole en tête.

"La Loire-Atlantique génère 65 % du gain de population des Pays de la Loire, alors qu’elle rassemble seulement 37 % de ses résidents" , explique l'INSEE qui précise que "la Loire-Atlantique fait figure d’exception dans la région, puisque c’est le seul département qui n’est pas concerné par le ralentissement démographique."

Le Maine-et-Loire connait une croissance de sa population de 0,5% en moyenne chaque année. "Angers Loire Métropole se démarque avec un dynamisme démographique particulièrement fort : elle gagne 11 000 habitants entre 2012 et 2017, contre 2 975 entre 2007 et 2012", souligne l'INSEE qui précise que "ce gain de population représente 9 % de l’augmentation régionale contre 2 % entre 2007 et 2012".

813 493 personnes résident en Maine-et-Loire.

"La Vendée se démarque puisque c’est le département qui connaît le plus fort ralentissement démographique" avec 0,8% de hausse alors que sa croissance était de 1,3% sur la période précédente. Les plus fortes baisses de population se concentrent dans le sud-est de la Vendée. 

"Les communes en croissance démographique se situent principalement sur une large bande littorale allant de Notre-Dame-de-Monts à La Tranche-sur-Mer et au nord du département", précise l'INSEE. La Vendée compte 675 247 habitants en 2017.

En Sarthe, 566 506 personnes résident dans le département, contre 568 445 en 2012. 

Des chiffres quasi stables pour cette période entre 2012 et 2017 mais un ralentisssement net de la démographie par rapport à la période d'étude précédente entre 2007 et 2012 où "la population augmentait de 0,4 % en moyenne chaque année".

Même ralentissement net en Mayenne, avec 307 445 habitants. Une démographie stable cependant puisque le département comptait 307 453 habitants sur la période précédente.
Côté méthodologie, "les populations publiées fin 2019 sont millésimées 2017, car elles sont calculées à partir des enquêtes de recensement de 2015 à 2019 et ramenées à une même date : celle du milieu de la période", explique l'INSEE qui ajoute que "l’égalité de traitement entre les communes est ainsi assurée".

La population vivant en France métropolitaine avoisine les 67 millions d'habitants, en cette fin 2019.



 
 

Sur le même sujet

Les + Lus