Affaire Guittard : l’ex-femme de la victime se dit prête à se défendre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe François
Le procès en appel de l'auteure présumée du meurtre de  Thierry Guittard, a commencé ce 7 décembre, devant la cour d'Assises du Maine et Loire.
Le procès en appel de l'auteure présumée du meurtre de Thierry Guittard, a commencé ce 7 décembre, devant la cour d'Assises du Maine et Loire. © France Televisions

 Le procès en appel du meurtre de Frédéric Guittard s’est ouvert aujourd’hui à la cour d’Angers. L’ex-femme de la victime, accusée d’avoir organisé le meurtre de Frédéric Guittard, se dit innocente. Elle compte sur ces deux semaines de procès pour convaincre les jurés. 

Dans l’entourage de Frédéric Guittard, les visages sont fatigués. Pour ses filles, ce procès en appel représente une nouvelle épreuve.
À nouveau, elles vont devoir faire face au premier accusé d’abord, Jean-François Ornano. Lors du dernier procès, il était clairement ciblé comme l’auteur de l’assassinat de leur père par les parties civiles. L’entourage de Frédéric Guittard devra également faire face à Touria Rafjaoui, l’ex-femme de la victime. Lors du dernier procès, elle avait écopé d’une peine de 20 ans de prison, pour complicité d’assassinat. Cette peine, très lourde, l’a poussée à changer de stratégie et à s’entourer d’un nouvel avocat. Elle s’est tournée vers le cabinet de Maître Sylvie Noachovitch, une avocate connue du grand public. Une figure médiatique pour un procès qui l’est tout autant.
 
 

                « Touria Rafjaoui suivait un traitement médical qui l’empêchait de se défendre correctement lors du dernier procès. » assure Sébastien Noachovitch, qui défend l’accusée lors de ce procès en appel. « Lors du dernier procès, je prenais un traitement, de l’opium, a déclaré Touria Rafjaoui ce matin. J’ai assisté au dernier procès de façon passive. » La défense de Touria Rafjaoui semble donc s’articuler cette fois autour de sa faiblesse lors du dernier procès. Ce matin, elle n’a d’ailleurs eu de cesse de se montrer active, n’hésitant pas à prendre la parole. En clair, Touria Rafjaoui veut montrer qu’elle est prête à se défendre. Lors de sa première prise de parole, elle a d’ailleurs formulé un souhait très clair : « J’attends de ce procès que l’on reconnaisse mon innocence. »
 

L’interrogatoire de Jean-François Ornano 


Pour ce premier jour de procès, Jean-François Ornano a pu évoquer son enfance difficile, notamment son père, qui avait pour habitude de le rouer de coups. . « Ces gens-là - mes géniteurs - je ne veux pas en entendre parler. » avait-il notamment déclaré auparavant. L’accent a été particulièrement mis sur l’attrait qu’entretient Jean-François Ornano pour les armes. Une passe d’armes a notamment eu lieu entre l’accusé et Maître Peltier, l’un des avocats des parties civiles. L’avocat rappelle notamment à Jean-François Ornano qu’il avait été condamné pour port d’une matraque télécopique et qu’il en a fait à nouveau l’achat après cette condamnation.  « Vous essayez de me faire dire que je transgresse les lois. » lance-t-il à l’avocat. Avant de déclarer : « Si la situation se présentait à nouveau, je ne le referais pas. »

Jean-François Ornano, auteur du meurtre de Frédéric Guittard ?


Lors de l’ouverture du procès, l’avocat général avait rappelé les faits accablants qui entourent Jean-François Ornano. « Il y a des éléments dans ce dossier qui permettent d’avoir la conviction que Jean-François Ornano était présent lors des faits. » Jean-François Ornano est-il monté dans l’appartement de Frédéric Guittard le 29 juin 2015 ? Lors du dernier procès, seule la complicité d’assassinat a été reconnue. L’accusé avait alors expliqué que c’est sa compagne de l’époque qui était montée, seule, dans l’appartement. Jean-François Ornano avait écopé d’une peine de 15 ans de prison lors du premier procès. Il n’a pas fait appel de cette décision. « Je ne voulais pas imposer aux filles de Frédéric Guittard un nouveau procès. » a-t-il déclaré à l’ouverture du procès, créant la perplexité du côté de l’entourage de Frédéric Guittard.
 
Jour 1 procès en appel de l'ex-femme de la victime, Frédéric Guittard


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.