Reblochon contaminé : un enfant touché en Pays de la Loire

"14 enfants âgés de un à cinq ans sont inclus dans l’investigation de l'épidémie" de SHU qui pourrait être liée à la consommation d'un reblochon contaminé à la bactérie E.coli.a indiqué Santé publique France.

Un enfant des Pays de la Loire atteint de SHU après avoir consommé du reblochon, photo d'illustration
Un enfant des Pays de la Loire atteint de SHU après avoir consommé du reblochon, photo d'illustration © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
L'agence sanitaire Santé publique France a annoncé, sans toutefois donner plus de précisions, qu'un des "enfants atteints de syndrome hémolytique et urémique (SHU), infectés par une bactérie Escherichia coli (E. coli)" était domicilié en Pays de la Loire.
Les six enfants touchés par le SHU après avoir consommé du reblochon résident dans des régions différentes,"Centre–Val de Loire, PACA, Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays de la Loire", précise l'agence dans un communiqué.

"Au 31 mai 2018, 14 enfants âgés de un à cinq ans sont inclus dans l'investigation de cette épidémie"

a annoncé Santé publique France.
Pour huit d'entre eux, des investigations sont en cours. 
"A ce jour, on ne peut ni écarter ni affirmer que ces cas de SHU soient liés à la consommation de reblochon : souche non isolée et caractérisée, ou consommation de reblochon incriminé pas encore documentée" a poursuivi Santé publique France.
L'un de ces huit enfants atteints de SHU est décédé. Les autorités sanitaires enquêtent sur ce décès suspect afin de savoir s'il a été causé par le reblochon soupçonné d'être contaminé à la bactérie E. coli.

La fromagerie familiale Chabert a annoncé vendredi le rappel de nouveaux lots de reblochons "par mesure de précaution", après deux précédents rappels les 11 et 14 mai de lots soupçonnés d'être contaminés par la bactérie Escherichia coli.

"L'entreprise Chabert partage l'inquiétude des familles concernées, collabore à l'enquête au côté des services de l'Etat et prend les mesures nécessaires pour remédier à cette situation", a affirmé Céline Chabert, dirigeante de la société. 
Un numéro vert est ainsi ouvert aux consommateurs sept jours sur sept de 9H00 à 20H00, le 0800.94.52.35.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société alimentation agro-alimentaire agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter