Rentrée scolaire : deux nouveaux collèges en Vendée et Loire-Atlantique, un projet d'ouverture en Maine-et-Loire

Un nouveau collège privé à Boufféré, en Vendée, un autre pour 480 élèves à Loireauxence, en Loire-Atlantique, pour cette rentrée 2021. Le département de Maine-et-Loire annonce la construction d'un nouvel établissement pour 350 élèves à Beaupréau-en-Mauges.
Le Département de Loire-Atlantique ouvre un nouveau collège à Loireauxence cette rentrée 2021
Le Département de Loire-Atlantique ouvre un nouveau collège à Loireauxence cette rentrée 2021 © Département de Loire-Atlantique

En Vendée

C'est la rentrée ce jeudi matin 2 septembre pour les 88 élèves de 6e accueillis cette année au tout nouveau collège Mère Teresa de Boufféré. 

Le collège de Boufféré, en Vendée, est le premier collège privé crée en Vendée depuis 50 ans
Le collège de Boufféré, en Vendée, est le premier collège privé crée en Vendée depuis 50 ans © France Televisions - Fanny Borius

Autant seront accueillis l’année prochaine et les années suivantes pour atteindre la capacité maximale d’accueil de 400 eleves dans 4 ans.

Il s'agit du premier collège privé crée en Vendée depuis 50 ans. 

En Loire-Atlantique

Le département ouvre un collège à Loireauxence, une commune née de la fusion des communes de Belligné, La Chapelle-Saint-Sauveur, La Rouxière et Varades. 

Les 273 premiers élèves vont découvrir leur nouvel établissement, les 6ème le jeudi 2 septembre, avant ceux de 5ème et 4ème. Au total le nouvel établissement accueillera 480 élèves.

Le Département a prévu des dispositions techniques permettant de réaliser rapidement une extension capacitaire en cas de besoin, soit 4 divisions supplémentaires pour cet établissement. 15 millions d'euros ont été investis dans ce projet.

En Maine-et-Loire

Le Département annonce un projet de construction de collège à Beaupréau-en-Mauges, née de la fusion des communes du Centre Mauges, cette commune nouvelle de 23 000 habitants, la seule en France de cette dimension ne compte aucun collège public, mais deux collèges privés.

Les élèves doivent se rendre à 15 km de distance à Montrevault, dont le collège public est saturé, et dans lequel des classes temporaires ont été construites. Le chantier de ce nouveau collège destiné à l'accueil de 350 enfants, devrait commencer en 2023, pour un montant estimé à 14 millions d'euros.

Le lieu d'implantation n'est pas encore choisi. Lors de la construction du lycée en 2015, un terrain avait été réservé, le Département indique ne pas avoir encore fait de choix définitif.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société