• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Saint-Nazaire : manifestation pour la pluralité de l'information

© DR
© DR

300 personnes ont manifesté ce matin à Saint-Nazaire pour soutenir la pluralité de la presse locale dans l'Ouest et le maintien de l'agence locale Presse Océan de Saint-Nazaire. 

Par Evelyne Jousset

Il y avait des journalistes, des correspondants de presse mais aussi des élus et des citoyens soucieux de préserver la pluralisme de l'information. 
L'affaire remonte au 13 septembre. Le groupe Sipa Ouest France annonçait son intention de fermer la rédaction de Presse Océan dans la ville, ainsi que d’autres agences de Ouest-France en Sarthe et Maine et Loire. 

Mobilisation des élus
Vendredi 28 septembre, lors de la réunion du conseil municipal de Saint-Nazaire, la majorité municipale, de gauche, a dénoncé ce projet de restructuration de la presse écrite locale. Elle l'estime destructeur sur le plan social et dangereux pour le pluralisme de la presse. La mutualisation qui consiste à partager le même contenu rédactionnel dans les deux titres, était une duperie pour le lecteur.  

Recul de la direction
Il y a une semaine, la direction de Ouest-France, avait annoncé sa volonté de "faire évoluer" son projet contesté de réorganisation des rédactions du groupe, en ouvrant une phase de concertation avec ses salariés. Ces derniers entendent mobiliser et maintenir la pression afin que cette concertation ne fasse pas le jeu d'une politique d'économie aberrante.

Des économies à tout prix 
Confronté à un recul de ses ventes, le quotidien entendait économiser 3,6 millions d'euros grâce à son plan de réorganisation, dont la teneur a provoqué une grève de la rédaction et le vote d'une motion de défiance. Dans leur communiqué, les syndicats SNJ et SUD disent partager "le constat que les entreprises de presse doivent s'adapter à un nouvel environnement" tout en estimant que ces adaptations "doivent recueillir l'assentiment des rédactions et des journalistes qui y travaillent". Le quotidien Ouest - France emploie 576 journalistes équivalent temps plein.


 

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus