Cet article date de plus de 3 ans

Salon de l'agriculture : rencontre avec le mouton d'Ouessant et la brebis de Lacaune

Mouton d'Ouessant et brebis de Lacaune sont des bêtes rustiques. L'un est un Breton des îles, l'autre a l'accent du sud-ouest. A la rencontre de deux espèces présentes au salon de l'agriculture 2018 à Paris. C'est notre battle du jour, à vous de choisir !
Le mouton d'Ouessant et la brebis de Lacaune
Le mouton d'Ouessant et la brebis de Lacaune © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Le mouton d'Ouessant est le plut petit mouton du monde : 10 à 15 kilos pour la femelle, qui plafonne à 46 cm au garrot, Le mâle pèse 15-20 kilos et mesure - de 49 cm au garrot.

Face à lui, la brebis de Lacaune, une belle du sud-ouest qui pèse 70 à 80 kilos.
On compte 800 000 Lacaune laitières, pour 350 000 bêtes élevées pour leur viande.

"C'est une race très élégante avec des oreilles en forme de chapeau de gendarme."

"C'est une bête rustique, extrêmement laitière. Certainement la meilleure laitière qui existe aujourd'hui sur le marché", explique Marcel Bousquet, éleveur de brebis Lacaune. La Lacaune est la seule race autorisée pour la production de lait de brebis destiné au Roquefort. Et si elle est si "prolifique (c'est) parce qu'avant de faire du lait, il faut faire des agneaux."

Et le mouton d'Ouessant alors ? Paradoxalement, il ne lui reste d'Ouessant que le nom.

"Le Ouessant est arrivé il y des millénaires du Moyen Orient. Il est très rustique, très résistant"

Il est désormais principalement élevé sur le continent par près de 200 éleveurs français, juste pour le plaisir. "On ne vit pas de l'élevage du Ouessant", explique Monique Brillet-Abbé, éleveuse de moutons Ouessant, à Sautron près de Nantes, leur petite taille "n'a aucune rentabilité en tant que telle, même pas pour la laine", ni pour la viande, ni pour le lait réservé aux agneaux. Par contre, le mouton d'Ouessant est une excellente "tondeuse écologique".

La battle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie animaux sorties et loisirs