24 Heures du Mans : le sarthois Sébastien Bourdais fidèle au rendez-vous

Le Sarthois Sébastien Bourdais lors de la séance de dédicaces mardi dernier sur la pit lane. / © Yann Ledos
Le Sarthois Sébastien Bourdais lors de la séance de dédicaces mardi dernier sur la pit lane. / © Yann Ledos

Avec Ford en catégorie LMGTE Pro, le pilote sarthois a décroché la première place en 2016. Après une absence en 2017, suite à un grave accident de course, Sébastien Bourdais est revenu sur la troisième place du podium l'an passé. Dimanche, l'ex-pilote de F1 espère renouer avec le succès.

Par Yann Ledos

Entre Sébastien Bourdais le local de l'étape et la mythique course d'endurance, c'est une longue histoire commune qui débute en 1999.

Engagé sur une Porsche 911 GT2, du team Larbre Compétition, il devra cependant abandonner sur panne moteur. Ce n'est que l'année suivante, avec l'équipe Pescarolo Sport, que le Sarthois pourra faire bonne figure avec une 4ème place à bord d'une Courage-Peugeot.

Ensuite, c'est vers les États-Unis que s'oriente le pilote du Mans, en participant au championnat de Champ Car.

Sébastien Bourdais va alors dominer la compétition américaine de 2004 à 2007 : il est d'ailleurs toujours détenteur du record de quatre titres de champion consécutifs.

Son retour sur sa terre natale se fera en 2007, au bénéfice d'un "trou" dans son emploi du temps américain : Bourdais signe la deuxième place avec ses camarades Stéphane Sarrazin et Pedro Lamy au volant de la Peugeot 908 n°8, juste derrière Audi qui triomphe alors sur le circuit de la Sarthe.

Rebelote en 2009, l'année de la frustration pour Sébastien Bourdais. Après avoir fait la course en tête avec la Peugeot, plusieurs pépins mécaniques le contraignent à ralentir la cadence et à terminer sur la deuxième marche du podium, derrière l'autre Peugeot engagée par le constructeur français. 

Le retour en grâce de l'enfant du pays se fera en 2016, en LMGTE Pro. Le pilote sarthois, engagé avec Ford, décroche enfin la première place de sa catégorie.

Troisième l'an passé, après une impasse en 2017 pour cause de grave accident aux 500 Miles d'Indianapolis, Sébastien Bourdais revient cette année avec une ambition toujours aussi élevée.

Sur la Ford GT #68 avec Joey Hand et Dirk Müller, le pilote veut transformer sa 13ème participation à l'épreuve en victoire.

Une sortie en beauté pour l'usine Ford qui a décidé cette année de clôturer définitivement son programme sportif sur la classique mancelle.

► À voir : les impressions de Sébastien Bourdais avant cette 87ème édition des 24 Heures du Mans. © Cécile Claveaux



 

Sur le même sujet

Les + Lus