24 heures du Mans virtuelles: un succès bien réel pour cette première édition sur internet

C'est l'équipage de la Rebellion Williams Esport n°1 qui remporte les premières 24 heures du Mans virtuelles devant Bykolles Burst Esport. Un suspense bien réel puisque seules vingt petites secondes séparent les deux premiers. 

l'équipage de la Rebellion Williams Esport n°1 sur la ligne d'arrivée
l'équipage de la Rebellion Williams Esport n°1 sur la ligne d'arrivée © ACO

A la troisième place on trouve un autre équipage Rebellion Williams Esport celui de la numéro 13. 

Le podium officiel donne donc dans le détail:

1) L’Oreca LMP numéro 1 de Rebellion Williams Esport pilotée par Louis Deletraz, Raffaele Marciello, Nikodem Wisniewski et Kuba Brzezinski

2) La numéro 4 de ByKolles-Burst Esport pilotée par Tom Dillmann, Esteban Guerrieri, Jernej Simoncic et Jesper Pedersen

3) Oreca LMP numéro 13 de ByKolles-Burst Esport pilotée par  Augustin Canapino, Jack Aitken, Alex Arana et Michael Romanidis

 

En catégorie GTE c'est la Porsche 911 RSR #93 de Porsche Esports Team pilotée par Nick Tandy, Ayhancan Güven, Joshua Rogers et Tommy Østgaard. qui l'emporte.

"Un succès qui fait écho au 50e anniversaire de la première victoire de Porsche aux 24 Heures du Mans" notent les organisateurs sur leur site.

Tous les particpants à cette première course virtuelle ont apparemment apprécié leur participation même les moins chanceux que d'habitude: le pilote Fernando Alonso a été le premier à abandonner sur accrochage. 

 

UN SUCCES POUR UNE PREMIERE

Un final haletant, des rebondissements en série avec notamment plusieurs arrêts de la course dûs à... une surchauffe des serveurs informatiques. 

La course virtuelle a tenu ses promesses. Comme l'ont noté les passionnés qui n'hésitaient pas à relayer les images des moments les plus impressionnants de la course sur écran.

 

Comme dans la course réélle le clou du spectacle était dans cette particularité unique au monde: une course qui se déroule de nuit.

Comme d'habitude aussi sur la toile certains internautes se sont également lâchés côté 'humour pour souligner l'aspect incongru de l'entreprise...

Reste que la plupart des commentaires sont restés trés positifs, notamment sur l'aspect sportif de l'affaire. Par exemple de la part de ce fan de "tout ce qui roule et qui fait du bruit"

En attendant une nouvelle édition virtuelle, rendez-vous In Real Life pour la course sur le bitume chaud du circuit les 19 et 20 septembre prochain au Mans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
24 heures du mans sport auto-moto
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter