24h du Mans 2023 : les courses du prochain siècle seront décarbonées

Les 24 Heures du Mans ont toujours accompagné ou devancé les avancées technologiques du secteur automobile. La catégorie reine de l'épreuve accueille aujourd'hui des véhicules hybrides. Demain, la compétition devrait accueillir des voitures roulant à l'hydrogène : c'est le pari du prochain centenaire.

C'est un travail mené en commun par l'Automobile Club de l'Ouest, l'organisateur des 24 Heures du Mans, et le team Green GT. Nom de code : Mission H24. Depuis plus de cinq ans, ces deux acteurs majeurs de l'automobile de compétition travaillent à la construction d'un prototype de véhicule à hydrogène. La voiture est aujourd'hui opérationnelle, compétitive, taillant la route à plus de 300 km/h, tout en n'émettant que de la vapeur d'eau.

Pour Pierre Fillon, le président de l'ACO, " la transition énergétique des mobilités grâce aux solutions hydrogène est une voie très prometteuse sur laquelle l’Automobile Club de l’Ouest s’est engagé depuis 2018, notamment avec le développement du programme MissionH24 qui prépare l’introduction aux 24 Heures d’une catégorie réservée aux véhicules utilisant cette énergie."

L’Automobile Club de l’Ouest travaille maintenant, avec les principaux acteurs de l’endurance, constructeurs et partenaires techniques, à la création d’une catégorie réservée aux prototypes à propulsion électrique-hydrogène aux 24 Heures du Mans à horizon 2025. MissionH24, et son écurie H24Racing, expérimentent les meilleures solutions techniques, sportives et de sécurité pour y parvenir. La voiture est engagée dans la Michelin Le Mans Cup et, cette semaine, dans les deux courses Road to Le Mans, en marge de la course mythique.

Les 24 Heures du Mans se disputent avec des prototypes endurants, performants, pouvant boucler près de 5000 km en course grâce à une autonomie élevée et des ravitaillements rapides... L'hydrogène permet d'atteindre ces objectifs et un autre, essentiel : une mobilité décarbonée !

Bernard Niclot

Directeur Innovation du programme MissionH24

Pour continuer la promotion de cette alternative aux énergies fossiles dans la compétition automobile, l'ACO a décidé d'ouvrir un " Village Hydrogène " dans les travées du circuit pour cette édition du centenaire. Pierre Fillon explique : " Nous célébrons en 2023 le centenaire des 24 Heures à travers de nombreuses expositions qui montrent à quel point notre épreuve a été au fil de son histoire un précurseur technologique. Ce Village Hydrogène exprime, lui aussi, notre profond engagement pour l’innovation, composante essentielle de notre ADN. C’est notre promesse pour demain. "

Les visiteurs de ce village de 2 500 m2 vont pouvoir aussi découvrir quatre autres véhicules à hydrogène, de compétition ou d'exception, en plus de la Mission H24 : l’Alpine Alpenglow, la Foenix H2 GT de Solution F, La Ligier JS2 RH2 Bosch Engineering et, recouverte d’un voile, une Toyota mystère qui sera révélée vendredi matin.