24h du Mans : Peugeot signe son retour pour 2023

La Peugeot 908 sur le circuit du Mans en 2011 / © Jean-François MONIER / AFP
La Peugeot 908 sur le circuit du Mans en 2011 / © Jean-François MONIER / AFP

Séduit par la technologie hybride de l’Hypercar, le constructeur automobile français vient d’annoncer son intention de rejoindre le Championnat du Monde d’Endurance FIA. Une nouvelle qui réjouit le sport automobile français.
 

Par FB avec Safar Baroud

La rumeur commençait à enfler depuis quelques semaines, elle est désormais officielle : Peugeot a annoncé ce mercredi vouloir participer au championnat du monde d’Endurance (WEC) dès la saison 2022-2023 en Hypercar.
C’est plus exactement lors de la dernière manche du championnat, en juin 2023, que le Lion, disparu du circuit sarthois en 2011, fera son come back.

Dans un communiqué publié ce mercredi 13 novembre, le groupe présente ses motivations. "La forte réduction des coûts permise par la nouvelle réglementation Hypercar et la confirmation de l’électrification des chaînes de traction avec la technologie hybride ont conduit le Comité Exécutif  du Groupe PSA à approuver la proposition de participation de la marque Peugeot à ce championnat en 2022, grâce à une performance marketing cohérente avec les standards du Groupe PSA".

Pour Pierre Fillon, président de l’ACO, "l’annonce de ce jour est doublement enthousiasmante : elle symbolise à la fois l’arrivée d’un nouveau concurrent dans la catégorie Hypercar qui régira le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA dès la saison prochaine, tout comme le retour d’une marque référente en Endurance. Peugeot a marqué l’histoire de l’endurance et des 24 Heures du Mans, en gagnant l’épreuve certes, mais en produisant aussi des machines toujours spectaculaires, particulièrement appréciées des spectateurs. Je suis impatient de voit la voiture de course française qui va prendre le relais des gagnantes 905 et 908".

Après ses victoires successives en 1992 et 1993 avec sa 905, Peugeot était revenu en 2007 à bord de la 908 et avait remporté la victoire deux ans plus tard. Après une dernière apparition en 2011, la marque avait été absente du circuit sarthois. Il faudra désormais attendre 2020 pour que les détails du programme soient dévoilés. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus