Affaire Marina au Mans : la France condamnée par la Cour européenne des Droits de l'Homme

La Cour européenne des Droits de l'Homme a condamné ce jeudi 4 juin l'état français pour avoir "failli à protéger" la petite Marina. La fillette est décédée à l'âge de 8 ans après des années de maltraitances infligées par ses parents et, ce, malgré de nombreux signalements..

La petite Marina, décédée en août 2009
La petite Marina, décédée en août 2009
Ce jeudi 4 juin 2020, près de onze ans après la mort de la petite Marina Sabatier, la France a été condamnée par la Cour européenne des Droits de l'Homme pour n'avoir pas su protéger la fillette.

Marina est morte en 2009 à l'âge de 8 ans à Ecommoy, au sud du Mans, après avoir subi des années de mauvais traitements infligés par ses parents.

La Cour européenne avait été saisie en 2015 par deux associations, Innocence en danger et Enfance et partage. Dans un arrêté pris ce 4 juin, cette cour estime que "le système a failli à protéger (Marina) des graves abus qu’elle a subis de la part de ses parents et qui ont d’ailleurs abouti à son décès".  Elle estime également que, dans cette affaire, il y a eu "violation de l’article 3 de la Convention européenne des Droits de l’Homme" qui dit que "nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants."

La cour a condamné l'Etat à verser "un euro symbolique pour dommage moral, ainsi que 15 000 euros", à Innocence en danger.

En juin 2012, les parents de Marina Sabatier avaient été condamnés à 30 ans de réclusion criminelle pour actes de torture et barbarie ayant entraîné la mort de leur fille.

Leur procès avait soulevé des questions quant à la responsabilité des services en charge de la prévention de la maltraitance des enfants.

affaire Marina - France 3 Pays de la Loire

Les assises de la Sarthe ont condamné le 29 juin 2012, les parents de Marina à 30 ans de réclusion criminelle, assortis d'une peine de sûreté de 20 ans. La fillette est décédée en 2009 à la suite d'actes de torture et de barbarie...


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire marina justice société faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter