Fabrice Didier a gravi l’Everest… au Mans, pari tenu pour la bonne cause

Fabrice Didier lors d'un entraînement sur les hauteurs du Mans / © France 3
Fabrice Didier lors d'un entraînement sur les hauteurs du Mans / © France 3

Fabrice Didier s’était fixé un défi un peu fou pour ce week-end : monter et descendre 295 fois les marches du tunnel Wilbur Wright au Mans. Son but : récolter de l’argent pour deux associations.

Par Emile Level

Malgré la pluie qui est tombée sans discontinuer depuis la nuit dernière, tout s'est bien passé pour Fabrice Didier. Il n'a quasiment pas été seul pendant ses montées et descentes, toujours du monde pour l'accompagner même en pleine nuit ! Gregory Cerdan, ancien joueur pro qui a joué plus de 200 matchs avec Le Mans FC, est notamment venu l'aider.

“J’aime beaucoup ce tunnel, et la cité Plantagenêt en général. Il fallait donc trouver une équivalence avec quelque chose, et on a trouvé : ce sera l’Everest”, nous avait confié avant le départ Fabrice, tout sourire, au sommet de “son” Everest.

En gravissant (et en redescendant) 295 fois les 143 marches de l’escalier du tunnel Wilbur Wright, Fabrice a avalé autant de dénivelé que s’il grimpait puis descendait du toit du monde (8848 mètres).

Ce défi, Fabrice Didier se l’est fixé pour soutenir deux bonnes causes. La première, c’est celle du petit Chris Tilly, soutenu par l’association Debout Chrissou. Ce garçon de 11 ans est handicapé suite à une hémorragie cérébrale post-natale, et sa pathologie nécessite des voyages à Barcelone, où il est soigné dans une clinique spécialisée. L’an dernier déjà, Fabrice Didier avait récolté de l’argent pour cette association : à l’occasion du raid du Morbihan, son entreprise Claas Tractor s’était engagé à verser cinq euros par kilomètre parcouru. Objectif atteint, Fabrice avait terminé les 87 kilomètres de course et recueilli plus de 1 300 euros au total.   

Cette année, sa fille Marie lui a glissé une autre idée de cause à soutenir. Partie en voyage humanitaire en Tanzanie, elle a été marquée par sa visite d’une école, son père a alors proposé de récolter des dons pour financer l’équipement des salles de classe.
Fabrice Didier lors d'un entraînement sur les hauteurs du Mans / © France 3
Fabrice Didier lors d'un entraînement sur les hauteurs du Mans / © France 3
Les deux causes ont donc été défendues par Fabrice Didier. Son défi a duré 24 heures durant lesquelles il avait marqué des pauses pour s’alimenter et se faire masser, sans toutefois s'offrir de réel sieste.

Malgré ses sept heures d’entraînement hebdomadaires, le sportif entrait dans l’inconnu : il n’avait jamais réalisé de défi aussi long, mais le pari est réussi, il a même pris un peu d'avance sur le rythme prévu.

Au cours du défi de Fabrice, un restaurateur est venu donner un chèque de 100 euros, son frère qui est taxi a récolté 150 euros auprès de ses collègues qu'il est venu mettre dans l'urne.

​​​​​​​Total des gains recueillis : 3 200 euros, grâce aussi à une cagnotte en ligne.




 

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus