Coronavirus - Foot : Edouard Philippe siffle la fin de la saison de ligue 1 et ligue 2, quel scénario pour Le Mans FC ?

Les annonces d'Edouard Philippe ont jeté un froid dans le monde du ballon rond. Rétif à une idée de suspendre les championnats de Ligue 1 et 2, le football professionnel va devoir se pencher sur la question. Les décisions à prendre auront un impact sur l'avenir sportif et économique du Mans FC. 

Réginald Ray (3e droite)  aux côtés de Thierry Gomez (3e gauche), 2 mars 2020
Réginald Ray (3e droite) aux côtés de Thierry Gomez (3e gauche), 2 mars 2020 © France Televisions - Tristan Baudenaille
La Ligue Nationale de Football avait fixé deux dates pour le redémarrage de la L1 et L2 : le 3 ou le 17 juin. 
Mardi après-midi, après six semaines de confinement, Edouard Philippe, le Premier ministre, a mis un terme aux spéculations. Aucun rassemblement sportif ne sera organisé avant septembre. 

L'arrêt prématuré de la saison 2019-2020 a forcément un impact pour le promu Le Mans FC, classé 19e du championnat de ligue 2, au soir de son interruption, le 6 mars dernier, dans l'Oise, à Chambly. 
Il restait dix journées et autant de matches potentiellement pour se maintenir. 

Depuis l'annonce d'Edouard Philippe, le football professionnel va devoir évoquer sérieusement les différents cas de figures et en conséquence le championnat dans lequel évoluera Le Mans FC la saison prochaine. 

Deux hypothèses sur trois favorables au Mans FC

La saison blanche n'est pas à l'ordre du jour et l'hypothèse d'arrêter le classement au soir du 6 mars pourrait être retenue. Elle est la moins favorable pour Le Mans FC et condamnerait le club sarthois à une descente en National. 

Autre hypothèse : un classement sur une année civile et arrêté à la fin des matches allers: Le Mans FC sauverait alors sa place en Ligue 2, les Manceaux étant classé en décembre à la 15e place. 

Ces deux cas de figures porteraient préjudice à de nombreux clubs concernés par cette descente et cette saison inachevée. Ces derniers pourraient être tentés de déposer des recours devant les tribunaux administratifs pour contester leur relégation...

Enfin, la dernière hypothèse reposerait uniquement sur des montées et... aucune descente. Elle serait également favorable au club de Thierry Gomez, mais elle pose la question d'un calendrier à rallonge avec 22 clubs en Ligue 1 et le même nombre en Ligue 2. Et un championnat d'Europe à disputer à la fin de la saison 2020/2021...

Les Présidents de Ligue 1 et Ligue 2 étaient conviés à une audio-conférence en fin d'après-midi ce mardi 28 avril. Thierry Gomez le président du Mans FC pourrait communiquer à l'issue de ces échanges. 

Enfin, une assemblée générale extraordinaire de la Ligue de Football Professionnel devrait statuer sur ces trois hypothèses au début du mois de mai. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le mans fc football sport coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter