Foot-Euro 2019. L'équipe de France espoirs bat la Bulgarie 3-0 au Mans

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Patiente et appliquée au Mans, l'équipe de France espoirs de football a enregistré ce jeudi 9 novembre sa quatrième victoire consécutive dans les éliminatoires de l'Euro-2019 des moins de 21 ans, en prenant le meilleur sur la Bulgarie (3-0) qui a vendu chèrement sa peau.

Par FE avec AFP

La Bulgarie "est une équipe joueuse", avait averti Sylvain Ripoll, sélectionneur de l'équipe de France espoirs, avant le match, mais cela ne s'est guère vu ce jeudi soir. Il avait aussi souhaité plus de maîtrise et là, il a été globalement entendu.

Ce soir, c'était plus consistant, on va plus vers ce que je souhaite mettre en place. On l'avait fait sur des bouts de matches, sur des mi-temps. Mais ce soir, ça a été beaucoup plus régulier,

a-t-il salué après le match.

Il a tout de même fallu attendre la 58e minute pour voir l'inévitable Martin Terrier débloquer la situation en profitant d'une erreur de marquage du latéral gauche Angel Lyaskov et tromper le gardien d'une reprise du droit.
Une réalisation supplémentaire qui porte le total de l'attaquant strasbourgeois à déjà 7 buts dans ces éliminatoires, sur les 12 inscrits par les Espoirs tricolores.


Place à la Slovénie


Il s'agissait déjà du 18e tir des Bleuets dans ce match, mais le 7e cadré seulement, ce qui explique en partie la difficulté des joueurs de Sylvain Ripoll à ouvrir le score.
"On n'a pas réussi à marquer en première période - ils ont été assez héroïques, le gardien a fait une belle première période, -mais- on a semé ce qu'on a récolté en seconde période", a plaidé le technicien en défense de ses joueurs.

Il est vrai que le gardien adverse, Nikolai Krastev, s'est particulièrement distingué en repoussant des tentatives de Terrier  Tousart et même Lucas Hernandez.

Après une tête de Mouctar Diakhaby sur corner, déviée sur le poteau par un de ses défenseurs posté sur la ligne, Krastev n'a, en revanche, rien pu faire sur le coup-franc d'Olivier Ntcham, entré en jeu six minutes plus tôt à la place de Terrier, et qui a terminé dans sa lucarne droite (2-0, 81).

La dernière pépite de la formation lyonnaise, Houssem Aouar, a eu droit à ses premières minutes et à sa première belle occasion, contrée in extremis à la 88e minute, avant que Lys Mousset ne régale les quelques spectateurs de la MMArena en humiliant la défense bulgare avant d'inscrire son troisième but dans ces éliminatoires à la toute fin du match.


Sur le plan comptable, ça nous permet d'engranger une nouvelle victoire importante avant d'aller en Slovénie, puisqu'on voit que cette équipe est sur une belle dynamique aussi et lâche peu de points,

a souligné Ripoll.

Le match de lundi à Domzale sera effectivement le sommet du groupe 9, face à un dauphin slovène, qui reste à deux points des Bleuets après son succès contre le Monténégro (2-0).

Sur le même sujet

Un bébé, un livre : lutter contre l'illétrisme dés la maternité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne