Football : l'avenir sportif du Mans FC se joue ce mercredi 20 mai

Six ans à batailler pour revenir dans le milieu pro. Et voilà Le Mans FC promis à revenir en National à l'issue d'un saison tronquée en raison du Covid-19. Le club milite pour une Ligue 2 à 22 clubs la saison prochaine pour sauver les meubles. L'idée ne fait pas consensus, loin de là.
 

La sortie vers le National ? Où élargir la Ligue 2 à 22 clubs...
Thierry Gomez, le président du Mans FC, serait prêt à jouer à 24 si l'on en croit ce cliché du 13 septembre à Rodez !
La sortie vers le National ? Où élargir la Ligue 2 à 22 clubs... Thierry Gomez, le président du Mans FC, serait prêt à jouer à 24 si l'on en croit ce cliché du 13 septembre à Rodez ! © Crédit photo Michel Viala
La grande famille du football se réunit ce mercredi 20 mai par visio-conférence. A l'ordre du jour de son assemblée générale, à 15 heures : le futur format de la Ligue 2. 

On jouera à 20 clubs la saison prochaine ? A 22 ? 

L'enjeu est de taille pour Le Mans FC, 19e après l'arrêt du championnat le 6 mars et virtuellement condamné à un retour express en National, un an après son accession.  Dans ce contexte marqué par une lutte d'influence des pour et des contre, Le Mans FC a indiqué qu'il ne communiquerait pas avant le vote de la Ligue.

Le club manceau a juste rappelé par mail le 16 mai 2020, "que tout le monde sait que, dans le football, la rétrogradation la plus violente est celle entre la L2 et le National. Près de 70% des clubs qui la subissent ne retrouveront plus jamais le professionnalisme et un club sur quatre sera amené à déposer le bilan !"
 

Guingamp, Caen ou Troyes favorables à un maintien à 20 clubs

L'enjeu économique ajouté aux intérêts sportifs ont contraint Thierry Gomez, le président du Mans FC, à mener une campagne de lobby.

Que pèse t-il au sein de l'instance ? Quels sont ses réseaux ? Car la situation est urgente pour le club manceau, incapable aujourd'hui de se projeter en terme de budget et de recrutement.


55 voix pour la Ligue 1, 35 pour la Ligue 2

Le quotidien "Aujourd'hui en France" révélait dans son édition du vendredi 15 mai que "75% des clubs de Ligue 2 seraient favorables à une ligue 2 à 22 clubs. Seuls les clubs comme Caen, Guingamp ou Troyes voteront pour un maintien à 20 clubs". 

Et c'est là que la situation du Mans FC se complique. Car les présidents de Ligue 2 sont loin d'être majoritaires au sein de l'instance professionnelle du football.
Les présidents de Ligue 1 participeront au vote ainsi qu'un collège regroupant le syndicat des joueurs, les arbitres et les entraîneurs. 

101 voix composent l'Assemblée Général de la Ligue, la Ligue 1 possède la majorité avec 55 voix. Et les Présidents de l'élite semblent opposés à un changement de formule, compte tenu des intérêts financiers liés aux droits TV et du peu de cas qu'il se font du sort du Mans FC.
 

La voix décisive de Noël Le Graët

La Ligue 2 compte 35 voix et le collège composé du syndicat des joueurs, des médecins, arbitres et entraîneurs pèse pour 10 voix.

Reste une voix, celle de l'influent Noël Le Graët. Le Président de la Fédération Française de Football est un opposant de la première heure au changement de format de la Ligue 2, désireux d'aligner les réglements du monde professionnel et amateur. La campagne de lobbying du Breton aurait porté ses fruits puisque, selon nos informations, quelques clubs de Ligue 2 seraient tenté de changer d'avis le jour du vote et de rejoindre le camps des opposants à un élargissement de la Ligue 2. 

La situation est sensible, voire explosive et elle laissera une multitude de traces dans un milieu déjà tourmenté par l'arrêt de la saison en mars 2020.

Le club de l'AC Ajaccio souhaite du reste pour éviter des secousses à venir, que le vote se tienne à bulletin secret. 

Le dossier du format de la Ligue 2 et en filigrane, celui l'avenir sportif et economique du Mans FC, sera traîté en premier dès mercredi, à 15 heures. 

Le Mans FC qui a souhaité communiquer avec ses abonnés ce mardi 20 mai.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le mans fc football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter