• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Le Mans : L’aventure Gulf exposée au Musée des 24 Heures du Mans

Vendredi 25 mai à 19h, l’Automobile Club de l’Ouest inaugurait au Musée des 24 Heures, l’exposition «  Blue and Orange », consacrée au Team Gulf. Depuis sa création en 1967, sous l’impulsion de John Wyer, les couleurs de Gulf, bleu et orange n’ont cessé de faire vibrer le cœur des passionnés.

Par Julien R.

Gulf, une aventure en bleu et orange
Gulf, une aventure en bleu et orange
Fabrice Bourigault, Directeur « Culture et héritage » à l’ACO est fier d’avoir réussi à réunir l’histoire de Gulf au sein de l’exposition « Blue and Orange »
Cette année 2018 marque le 50e anniversaire de la création du Team  Gulf, c’est pourquoi l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) a souhaité le mettre en avant à travers cette exposition temporaire de 4 mois.
Nous avons rencontré Fabrice Bourigault, Directeur « Culture et Héritage » à l’ACO. Il s’est démené avec son équipe afin de réunir des bolides Gulf légendaires qui ont marqué l’histoire du Mans : « De longues heures de travail ont été nécessaires pour parvenir à mettre en place cette exposition. Il faut savoir que ces voitures mythiques nous ont été prêtées par des collectionneurs anglais privés. Les six modèles exposés valent ensemble une dizaine de millions d’euros, il n’est donc pas si facile d’obtenir leur confiance afin d’exposer leurs bijoux aux yeux du grand public. Nous avons ici des voitures d’exception : la Ford GT 40, la Porsche 917, les Mirages. »

« C’était une formidable aventure humaine »
Lorsque Fabrice Bourigault nous parle de l’aventure Gulf, il le fait avec passion. Il nous raconte l’épopée de la marque entre 1968 et 1975 : «  John Wyer était un découvreur de talents. Il a lancé Jacky Ickx, Dereck Bell, Lucien Bianchi ou encore le Mexicain, Pedro Rodriguez vers la victoire suprême au Mans. Jacky Ickx, l’homme aux six victoires sur le circuit de la Sarthe n’aurait sans doute pas eu la même carrière de pilote sans John Wyer.»
Le directeur « Culture et Héritage » de l’ACO, n’oublie pas de signifier le don qu’avait Wyer pour former un équipage performant : « Au-delà des pilotes exceptionnels qu’il était allé chercher, Wyer avait aussi déniché Grady Davis (Vice-Président de la compagnie pétrolière Gulf Oil), qui apportait les financements ; tandis que John Horsman (Directeur technique, ingénieur, Team Manager) et David Yorke (Team Manager) s’occupaient du domaine sportif. Wyer avait réussi à former une équipe de 4 mousquetaires. »

Pour illustrer les qualités de ce team, Fabrice Bourigault nous sort de sa mémoire des anecdotes du Team Gulf entre 1968 et 1975 : « La Porsche 917 était au départ inconduisible, à cause de problème d’aérodynamisme. Cette défaillance a été détectée avec la présence de moucherons sur le capot avant et avec leur absence sur le capot arrière. Horsman a alors redessiné le capot arrière et permis aux pilotes d’apprécier la conduite de la 917 et de gagner en vitesse. Yorke quant à lui, est l’artisan de la stratégie payante qui a mené Ickx vers la victoire en 1969, avec deux secondes d’avance sur son poursuivant. Le pilote belge pourtant parti en marchant lors du départ afin de dénoncer sa dangerosité. En effet, ils attendaient d’être dans la ligne droite des Hunaudières, lancés à plus de 300km/h pour s’attacher. »

« Gulf, c’est une success story, remplie de fantasmes et de désirs autours de ses couleurs »
Avec ses 3 victoires en 7 ans (1968 et 1969 avec la Ford GT40 ; 1975 avec la Mirage GR 8), le Team Gulf s’est construit une notoriété, un mythe. Selon Fabrice Bourigault : « Gulf, c’est une success story, remplie de fantasmes et de désirs autour de ses couleurs. Les gens n’avaient pas l’habitude de porter du bleu et orange sur des polos, mais avec le travail de Wyer et l’incarnation de la marque dans le film Le Mans, de Steve McQueen, Gulf est entrée dans la légende. Ce qui a fait la puissance de Gulf, en plus de ses victoires et ses couleurs, est aussi sa diversité. En effet, le bleu et l’orange n’ont pas incarné qu’une seule marque automobile. Des modèles de courses Ford, Porsche, Aston Martin, entre autres ont participé à la longévité de Gulf et certains sont d’ailleurs encore ornés de ces couleurs.
Vous avez 4 mois pour entrer dans les détails du Team Gulf. Vous pourrez découvrir son histoire à travers les modèles historiques présentés, ou grâce à la projection d’un film au cœur de l’exposition. A noter que les spectateurs des 24 Heures du Mans, possesseurs d’un billet « enceinte générale » pour les 24 Heures du Mans 2018, ont accès gratuitement au musée et donc à l’exposition « Blue and Orange ».


Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus