• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans : les cimetières affichent complet

Le cimetière de l'Ouest est le plus grand du Mans. / © Marc Yvard / France 3 Maine
Le cimetière de l'Ouest est le plus grand du Mans. / © Marc Yvard / France 3 Maine

Selon les estimations de la municipalité, aucune inhumation ne sera possible au Mans en 2026, si rien n'est fait pour gérer la saturation des cimetières manceaux. Un cabinet spécialisé va être mandaté pour trouver des solutions.

Par Yann Ledos

Les six cimetières de la ville du Mans comptent près de 40 hectares. Ils arrivent pourtant à saturation.

Les services municipaux estiment qu'aucune inhumation ne sera possible à l'horizon 2026 si aucune mesure n'est prise pour endiguer le phénomène.

L'adjointe au maire du Mans, Lydia Hamounou-Boiroux, en charge de la gestion des cimetières, ne cache pas son inquiètude : le petit cimetière Sainte-Croix, proche du centre-ville du Mans, est déjà plein.

Aucune sépulture n'y aura lieu tant que des reprises des anciennes concessions n'aboutissent pas. La procédure est longue, trois ans en moyenne, avant que la ville ne puisse procéder au relevage des tombes.
Le manque de place est croissant dans tous les cimetières manceaux. / © Marc Yvard / France 3 Maine
Le manque de place est croissant dans tous les cimetières manceaux. / © Marc Yvard / France 3 Maine
Il s'agit alors de prélever les restes humains pour les placer dans des ossuaires collectifs, ce qui permettra un gain de place non négligeable.

En 2018, 120 restes ont ainsi été tranférés dans des ossuaires municipaux.

L'autre solution envisagée serait de diminuer la durée des concessions, habituellement de 15 à 50 ans, et de les ramener à 6 ou 8 ans.

Dernière solution, écartée par le conseil municipal car trop compliquée, serait de créer un septième cimetière. Il serait alors sous gestion métropolitaine et difficile d'accès pour les habitants du Mans.
© Marc Yvard / France 3 Maine
© Marc Yvard / France 3 Maine










 

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus