• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans FC : une semaine dans la peau du leader

Richard Déziré, l'entraîneur du Mans FC (4 octobre 2017) / © OLIVIER BLIN - MaxPPP
Richard Déziré, l'entraîneur du Mans FC (4 octobre 2017) / © OLIVIER BLIN - MaxPPP

Après sa victoire à Lyon-Duchère, Le Mans FC s’est trouvé propulsé à la 1e place du classement de National. Une semaine, deux recrues et un match nul plus tard, une certitude persiste : Richard Déziré et sa direction n’ont pas l’intention de se reposer sur leurs lauriers.
 

Par FB avec Emile Leveel

L’entame de la semaine a été pour le moins surprenante : à peine enfilé le costume du leader, voilà que les Manceaux décident de se renforcer…

Lundi, Richard Déziré, le coach manceau, et Thierry Gomez,le président du Mans FC convient la presse pour présenter deux nouveaux venus : Aloïs Confais et Victor Elissalt.

"On savait qu’on était encore trop justes quantitativement", explique Richard Déziré lors de la présentation des deux recrues, "on fait un très bon premier tiers de saison, mais ces matchs de National tirent sur les organismes. L’arrivée d’Aloïs Confais et Victor Elissalt doit nous permettre de pallier toutes les difficultés potentielles dans les matchs à venir."

D’autant que ces deux renforts ne sortent pas de nulle part : Aloïs Confais, en provenance de Troyes, compte déjà 65 matchs professionnels, dont 30 en Ligue , à seulement 22 ans, après des passages dans les équipes de France U17, U19 et U20.

Elissalt, 27 ans, connaît bien le National : titulaire régulier l’an dernier du côté de Béziers, il a vu son temps de jeu diminuer après la montée en Ligue 2.

Sa patte gauche, sans égale dans l’effectif manceau, a fini de convaincre Richard Déziré.

Ce sont des joueurs qui manient extrêmement bien le ballon, qui ont une faculté à aller vers l’avant -  Richard Déziré

"Aloïs Confais est polyvalent sur un poste un peu plus défensif mais très bon premier relanceur, capable aussi de donner la bonne orientation au jeu. Victor Elissalt est un joueur plus offensif, gaucher, ce qu’on n’avait pas dans notre effectif, un très bon tireur de coups de pieds arrêtés, capable de faire la dernière ou l’avant-dernière passe, mais aussi d’être décisif."

Grâce à son statut amateur, Le Mans FC n’a pas eu besoin d’attendre la période du mercato pour se renforcer, et c’est, semble-t-il, bienvenu : dès jeudi les deux nouvelles recrues ont revêtu leur nouvelle tunique.

 

Cholet incisif au MMArena



Car c’est jeudi soir qu’était programmé le principal défi de la semaine mancelle : conserver sa place de leader face au voisin choletais, onzième avant la rencontre, et en mal de points.

Titulaire au coup d’envoi, Victor Elissalt est déjà décisif : à la 32ème minute, sa passe lobée trouve Romain Montiel, bien aidé par le dégagement manqué de Bradley Mazikou, qui ouvre le score d’une frappe du droit.

Mais les craintes de Richard Déziré concernant l’état physique de ses joueurs se concrétise bientôt… Dix minutes plus tard, une combinaison sur coup franc entre Enzo Réale et Oussama Abdeljelil profite de l’inattention des Manceaux pour permettre à Abdeljelil d’égaliser. "Ce but, c’est vidéo gag", en rira (jaune) l’entraîneur manceau après coup.

En seconde période, des Choletais accrocheurs, conjugués à une baisse de rythme des Manceaux, ne permettent pas aux Sang et Or de trouver la faille malgré quelques occasions franches.

Les débuts d’Aloïs Confais, bien que satisfaisants, n’y changeront rien. "Ce n’est pas un coup d’arrêt, parce que malgré tout on prend quand même un point" analysera le capitaine Stéphen Vincent après le match, "il faut parfois s’en contenter, on continue d’avancer malgré tout."

Après ce résultat nul, Le Mans peut craindre de voir Laval repasser devant en cas de victoire à Villefranche ce vendredi soir. Mais que le leader soit Sarthois ou Mayennais, à l’issue de cette semaine, Le Mans FC aura continué de poser les fondations d’un projet qui ferait presque oublier que le club évoluait encore en CFA 2 il y a deux ans…

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus