Le Mans FC sombre un peu plus après sa défaite face à l'EA Guingamp, Richard Déziré “très très déçu”

La déception des joueurs du Mans FC à l'issue du match contre l'EA Guingamp, le 30 septembre 2019 / © MaxPPP
La déception des joueurs du Mans FC à l'issue du match contre l'EA Guingamp, le 30 septembre 2019 / © MaxPPP

"Ce n'est pas une belle soirée" que Le Mans FC a de nouveau vécu lundi soir. Les Manceaux se sont lourdement inclinés face à l'EA Guingamp.

Par Fabienne Béranger

Neuf journées de championnat, une victoire, huit défaites. L'addition commence à être lourde pour Le Mans FC. Et c'est l'entraîneur Richard Déziré qui pourrait bien la payer.

Lundi soir, les Manceaux ont encaissé trois buts face à l'EA Guingamp ​​​​​ sans en marquer un seul. Un doublé de Frantzdy Pierrot (45'+2, 64'), un troisième but signé Yani Ngbakoto à la 80e minute de jeu.

Ce n'est pas une belle soirée - Richard Déziré

"On a fait une première période intéressante en terme d'organisation, d'entrain (...) maintenant on se plombe encore sur ce but 10 secondes avant la fin de la 4e minute du temps additionnel" a déclaré Richard Déziré, à l'issue du match, "quand on voit aussi le deuxième but en premier 1/4 d'heure de la seconde période, on ne peut pas espérer faire un résultat et gagner un match quand on offre des buts".

Je suis très très déçu, en colère - Richard Déziré

"On peut perdre (...) c'est une huitième défaite en neuf matchs, oui c'est problématique, mais ça ne l'est pas forcément si on a des contenus qui correspondent à ce qu'on fait tous les jours. Or, là, ce n'est pas la défaite qui est infamante, c'est la manière dont on la concède"

"On remet ça dans cinq jours contre Chambly à domicile, il faut impérativement garder beaucoup de conviction (...) chercher à inverser la tendance", a poursuivi Richard Déziré.

Le président du club a laissé entendre que, si Le Mans était encore à trois points après Chambly, la situation serait compliquée. 

Le Mans FC pointe désormais à la 19e place du classement de ligue 2.

Certains préfèrent en rire.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus