Le Mans : Jeanine Haudebourg est décédée

Jeanine Haudebourg avait 82 ans. / © DR
Jeanine Haudebourg avait 82 ans. / © DR

C'est une militante bien connue du paysage politique sarthois qui est décédée le lundi 12 mars. Jeannine Haudebourg avait 82 ans. Elle fut notamment conseillère municipale dès 1977 puis première adjointe au maire communiste du Mans Robert Jarry de 1989 à 2001.

Par Thierry Fourmy

Militante communiste dans la Sarthe de 1963 à 1989, Jeanine Haudebourg avait été conseillère régionale des Pays de la Loire de 1989 à 1992 et conseillère générale de la Sarthe de 1992 à 1998. Un hommage lui sera rendu vendredi 16 mars, à l’Espal, en présence du maire du Mans, Jean-Claude Boulard.

Dans un communiqué, la ville du Mans a retracé le parcours de cette sarthoise décédée à l'âge de 82 ans :

"Née en 1935 à Tresson, Jeannine Haudebourg avait débuté sa vie professionnelle comme sténo, puis avait été recrutée à la Mutuelle générale française comme agent de maîtrise et responsable du secrétariat d’une division. Femme engagée, elle avait adhéré au Parti communiste de 1963 à 1989, puis à l’union des femmes françaises, dont elle devenu la secrétaire départementale jusqu’en 1977.

Jeannine Haudebourg a été première adjointe du maire Robert Jarry, de 1989 à 2001. Déléguée aux affaires sociales lors de son premier mandat, elle était aussi vice présidente du Centre communal d’action sociale. Lors de son deuxième mandat, elle s’était investie auprès des retraités et dans les quartiers. Elle avait notamment participé à la création du centre culturel de l’Espal. C’est pourquoi un hommage lui sera rendu en ce lieu, le vendredi 16 mars, à 16 h 30.

L’élue a porté plusieurs autres projets municipaux comme la construction du centre de loisirs des Étangs-chauds, la création de l’Ehpad Joliot-Curie, le centre social des Glonnières, la maison de quartier des Bruyères.Jeannine Haudebourg a également été conseillère régionale des Pays de la Loire, de 1989 à 1992, comme suppléante de Robert Jarry et conseillère générale du canton Le Mans sud-est, entre 1992 et 1998.

Sur le plan social, elle avait mis en place l’association des parents d’élèves des Sablons-Est. Elle avait aussi contribué à mettre en place des opérations de développement social des quartiers, soutenu la Halte mancelle pour l’accueil de jour des personnes sans domicile fixe. Elle se battait pour aider les familles démunies, la sécurité et le bien-être des personnes âgées, l’épanouissement et l’éducation des enfants et les droits des femmes. De nombreuses actions qui lui ont valu d’être nommée chevalier de l’ordre national du mérite en mars 2000".

À lire aussi, le communiqué de France Insoumise - Groupe d'action Le Mans Sud: 

"Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de Jeannine Haudebourg ce lundi 12 mars. La cause de l’émancipation humaine perd une une infatigable militante. Sa détermination pour défendre les droits des femmes était totale. Tout au long de sa vie, militante et engagée en politique, Première adjointe au maire du Mans Robert Jarry, elle n'a cessé d’œuvrer pour l'égalité et la justice sociale. Elle était un exemple de persévérance et de combativité.

Même affaiblie, elle avait tenu à s'engager dans la France insoumise en 2017 et elle nous a distillé ses conseils avec ce mélange d’exigence et de tendresse qui la caractérisait. Bien au-delà du nom de notre mouvement, elle était et restera une insoumise. Nous saluons son engagement et continuons ce combat.  Nous adressons à sa famille, ses camarades de lutte et à toutes celles et tous ceux qui l'aimaient nos pensées fraternelles".

Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus