Meurtre au Mans : condamné à 22 ans de prison, Sofiane Djerboua toujours en cavale

Le procès s'est déroulé à la cour d'assises d'appel de Rennes. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Le procès s'est déroulé à la cour d'assises d'appel de Rennes. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Cette semaine, trois hommes ont été jugés pour complicité de meurtre à la cour d'assises d'appel de Rennes. L'un d'entre eux, qui a écopé de 22 ans de réclusion, est en fuite depuis le troisième jour de procès.

Par RI

L'affaire remonte à 2013. Le soir du 22 février, un homme, Hamid Ben Salam, est tué par balles dans le quartier du Ronceray au Mans. Le mobile du meurtre reste inconnu, mais il serait lié au trafic de drogue. L'enquête mène à quatre suspects : un mineur et trois adultes. 

Bande organisée


Le tireur, âgé de 15 ans au moment des faits, est condamné en 2015 à dix ans de prison par le tribunal pour enfants. Les trois autres, âgés entre 18 et 24 ans, sont jugés pour complicité de meurtre en bande organisée. Parmi eux, Sofiane Djerboua, le plus âgé, qui aurait donné l'ordre d'exécuter la victime. 

Lors du procès en première instance, il est condamné à 21 ans de réclusion criminelle, et ses complices à 15 et 18 ans. Mais un vice de procédure lui permet d'être libéré. 


En fuite


Il comparaissait donc libre au procès en appel qui s'est déroulé cette semaine à Rennes. Mais il a pris la poudre d'escampette au troisième jour du procès. Il n'était donc pas au tribunal pour entendre le verdict : 22 ans de prison. A-t-il senti à mesure que le procès se déroulait que les choses ne tourneraient pas en sa faveur ? Il reste en tout cas introuvable, et un mandat d'arrêt a été lancé à son encontre. 

Ses deux complices ont écopé de 15 et 16 ans de prison et sont retournés en prison pour purger leur peine.

Sur le même sujet

Les + Lus