• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Oisseau-le-Petit : à 18 ans, Corentin reprend la boulangerie du village

Les commerces se font rares dans les petites communes, alors quand il y a des candidats, c'est une aubaine pour elles. A Oiseau-le-petit, 600 habitants, dans la Sarthe, c'est une famille entière qui vient de prendre la suite du boulanger, qui, lui, prend sa retraite.

Par FB avec Erwan Schiex

Pour 60 000 euros, la famille Maillet a racheté le fond de commerce de Michel.
A 18 ans, Corentin est ainsi devenu le boulanger de Oisseau-le-Petit. En plus de l'aide financière apportée, la maman de Corentin s'est, elle, reconvertie comme patissière.

Plusiers fois par semaine, Michel, le prédécesseur de Corentin, vient lui donner un coup de main. Car chaque jour, 300 pains sont fabriqués dans la boulangerie.
Il faut maitriser le matériel, les techniques de fabrication du pain à l'ancienne et s'adapter aux habitudes des clients. Jusqu'à la fin du mois d'aout, le maitre va ainsi prodiguer ses précieux conseils à l'élève.

Un moyen d'assurer la continuité du service dans le village car le jeune retraité ne souhaiter pas céder son commerce à n'importe qui.
"Ça donne l'occasion à un jeune de démarrer et ça fait plaisir parce qu'il n'y a presque plus de jeunes qui veulent faire ça", explique Michel, "si, les jeunes veulent bien aller en boulangerie mais en grande surface parce q'uils ont leur dimanche".

Pour les 600 habitants d'Oisseau-le-Petit, seul le nom du boulanger a changé.
Car, en plus du pain, les nouveaux gérants de la boutique ont conservé l'ancienne employé.

Sur le même sujet

Circuit Bugatti : dernier départ du Grand Prix Meule Bleue

Les + Lus