REPLAY. Municipales 2020 : ce qu'il faut retenir du débat à Allonnes (Sarthe)

Mercredi 26 février, débat avant les Muncipales de mars prochain à Allonnes, près du Mans / © France Televisions
Mercredi 26 février, débat avant les Muncipales de mars prochain à Allonnes, près du Mans / © France Televisions

Ce mercredi 26 février, la rédaction de France 3 Pays de la Loire s'est mobilisée pour une première soirée de débat en vue des Municipales de mars prochain.

Par Fabienne Béranger

A l'occasion des Municipales 2020, France 3 Pays de la Loire organise des débats dans 11 villes de la région. Avec, chaque mercredi, des focus sur 3 ou 4 villes, jusqu’au premier tour des élections municipales.

Ce mercredi 26 février, focus sur Allonnes.  Un débat animé par Virginie Charbonneau.

Les invités de ce débat
  • Gilles Leproust, PCF, maire sortant - Faisons Allonnes ensemble
  • Gaëtan Cordelet - Allonnes autrement

Replay

Chômage et précarité, une fatalité à Allonnes ?

"Non je ne pense pas", estime Gaëtan Cordelet, tête de liste d’Allonnes autrement, "le principal problème de la ville d’Allonnes, c’est son image. Elle une très mauvaise image (…) les gens ne veulent pas venir habiter sur Allonnes et les entreprises ne veulent pas venir s’y installer".
Il mise sur "un travail de fond pour créer une dynamique à Allonnes, avec les entreprises, pour en faire revenir".

La ville d’Allonnes est aujourd’hui une ville dortoir  - Gaëtan Cordelet,  Allonnes autrement

"Il y a 6 400 emplois sur la ville pour une population de 11 300" a rétorqué Gilles Leproust, le maire sortant PCF, "dans la dernière décennie avec Le Mans Métropole, nous avons créé 1 400 emplois dans la zone du Monnée".

44% des habitants d’Allonnes vivent dans un logement social,  17% pour la moyenne nationale.

On travaille à rénover, à réhabiliter, à démolir, à reconstruire  - Gilles Leproust,  maire d’Allonnes
 

Une ville aux deux visages

Allonnes en banlieue du Mans, ville communiste. Le taux de pauvreté y est plus important que la moyenne nationale et le taux de chômage de 20%, 12 points de plus que la moyenne régionale.
Le maire se représente, face à lui un autre candidat, de droite.

Allonnes, c’est une banlieue à la campagne. Bâtie dans les années 60 pour les ouvriers Renault,  la ville affiche deux visages.

Proche voisine du Mans, la ville  réunit  barres d'immeubles et  environnement bucolique.

Avec ses 11000 habitants, Elle cumule aussi les difficultés des quartiers prioritaires. 85 % du territoire est en zone urbaine sensible. Ici le taux de chômage, qui touche une majorité de jeunes,  dépasse les 20 %.

Pas de quoi entamer le moral du maire sortant, Gilles Leproust. Une espèce rare, l'un des 700 maires communistes de France, qui brigue un 3e mandat, placé sous le signe de la citoyenneté.


La rédaction de France 3 Pays de la Loire vous donne rendez-vous pour 4 débats en prime-time :
  • Mercredi 26 février à 21h05, avec les candidats de Laval – Allonnes – La Roche-sur-Yon – Saint-Nazaire
  • Mercredi 4 mars à 21h05, avec les candidats de Angers –Mayenne – Les Sables d’Olonne
  • Mercredi 11 mars à 21h05, avec les candidats de Nantes – Le Mans – Cholet –Saumur
  • Mercredi 18 mars à 21h05 pour un débat entre-deux tours
     

Municipales 2020, plus de 200 débats organisés sur les antennes régionales de France 3

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus