Polémique : le circuit cycliste Sarthe-Pays de la Loire oblige un collège à fermer ses portes

Publié le
Écrit par Yann Ledos

L'étape du circuit cycliste de la Sarthe de ce jeudi 7 avril passe devant un établissement scolaire dans le centre de Sablé-sur-Sarthe. Le collège Simone-Veil est contraint de fermer ses portes sur arrêté préfectoral.

C'est un communiqué de la FSU, la Fédération syndicale unitaire, qui révèle la fermeture programmée de l'établissement. Le syndicat, majoritaire dans l'enseignement, déplore la fermeture du collège Simone-Veil décrétée par le préfet de la Sarthe dans un arrêté signé le 31 mars dernier.

Dans son intervention, le secrétaire départemental de la FSU 72, Éric Demougin écrit : " L’Éducation, une priorité ? On constate que ce n'est pas le cas et qu'une compétition sportive n'a pas pu être déplacée deux jours plus tard sur le temps de vacances. "

Conséquence directe, les 550 élèves de l'établissement devront rester chez eux. Sur le site du collège, le principal de l'établissement Tony Maignan indique que " les cours seront assurés en distanciel et reprendront dès le vendredi 8 avril aux horaires de l’emploi du temps en présentiel. Tous les mini-stages qui devaient avoir lieu le 7 avril sont de ce fait annulés."

Pour cette troisième étape du circuit cycliste Sarthe-Pays de la Loire, le tracé de l'épreuve prévoit sept passages dans les rues de la ville et, par conséquent, devant l'établissement scolaire. C'est donc pour des raisons de sécurité que la fermeture a été décidé.

Du point de vue du droit à l'éducation, l'inégalité générée par cet arrêt forcé de l'établissement est d'autant plus forte que le collège Simone Veil est un établissement de l'éducation prioritaire.

Éric Demougin

Secrétaire départemental FSU 72

Le syndicat déplore qu'aucune date, hors temps scolaire, n'ait pu être choisi pour la tenue de l'épreuve. Ou que le tracé n'inclut pas un passage répété devant un établissement accueillant des élèves... Et la FSU 72 de conclure : " Il conviendrait, après cette surdose de désorientation, que l'ensemble des responsables institutionnels priorisent stabilité et temps retrouvé, objectifs à poursuivre avec grande détermination... " Le nez dans le guidon ", dirait-on en cyclisme ".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité