• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Versailles : la compagnie de l'Éventail s'offre la galerie des glaces

Le roi de la danse et de la musique en sa galerie écrin à Versailles.
Le roi de la danse et de la musique en sa galerie écrin à Versailles.

Les miroirs de la galerie des glaces retrouvent le reflet des bals de l'époque royale, la compagnie sarthoise de l'éventail Marie Geneviève Massé fait revivre ces moments de grâce baroque au château du Roi Soleil.

Par Xavier Collombier

éventail à Versailles

La compagnie baroque Marie-Geneviève Massé installée à Sablé-sur-Sarthe est l'invitée du domaine public de Versailles cet été. Au programme jusqu'au mois de septembre "les sérénades royales" avec la Galerie des glaces pour écrin. 
"Le public fait une promenade déambulatoire en 4 étapes au cours desquelles il assiste à 4 scènes dans 4 lieux différents du château: dans le salon d’Hercule, dans le vestibule menant à la chapelle royale, dans la galerie des glaces et enfin dans l’antichambre du grand couvert." explique sur le site internet de la compagnie sarthoise, la chorégraphe.
Le rituel versaillais est bien connu de tous les historiens, le château est un théâtre avec une scène permanente du lever du roi jusqu'à son coucher. Les saynète de la compagnie de l'Éventail nous renvoient à ce quotidien où le pouvoir sacralisait sur les planches d'un palais et la verdure d'un jardin le destin du souverin.
Pour illustrer le tout, la compagnie avec les Musiciens de Saint Julien jouent sur des airs du baroque français. 4 styles deviennent la bande son de la présentation avec des musiciens pour mettre en musique les petits riens du quotidien dans cet écrin de glace et de miroirs. Le motet à une voix, pour illustrer le sacré et le religieux. La légèreté d'un air de menuet, pour rappeler l'importance de la toute fausse légèreté de l'esprit d'un siècle où le ridicule de la Cour pouvait détruire ou construire un destin. Le burlesque toujours présent chez un Molière avec ses farces et fourberies. Le populaire enfin avec la musette. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : retour sur la conférence de presse de Ben Barbaud

Les + Lus