Sarthe : 14 personnes interpellées lors du démantèlement d'un trafic de drogue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Riviere

Le Procureur de la République du Mans indique qu'un trafic de stupéfiants a été démantelé au Mans le 10 mai dernier. C'est la deuxième vague d'arrestations dans cette affaire.

Nouveau coup de filet anti-drogue au Mans.

Le Procureur de la République indique qu' "une nouvelle opération a été menée (...) au sein des communautés guyanaise et surinamaise, ainsi qu'en Guyane"  mardi 10 mai. 14 personnes ont été arrêtées, puis 8 d'entre elles ont été mises en détention provisoire. Au total, 150 gendarmes ont été mobilisés. 

Le 18 mars dernier, une première opération a abouti à l'interpellation de 11 personnes soupçonnées de participer à un trafic de drogue, dont Ferdinand Boisrond, l'adjoint à la jeunesse de Saint-Laurent-du-Maroni, deuxième ville de Guyane française

"À l’issue de ces deux opérations d’envergure, un réseau criminel structuré, spécialisé dans le transport de cocaïne sous forme d’ovules véhiculées in corpore, mais aussi dans la revente de cette même substance, a ainsi été identifié et mis hors d’état d'agir", indique le Procureur de la République du Mans.

6 Kg de cocaïne et 35 000 euros en liquide ont été saisis, ainsi que des armes de poing. 

L’importation ou l’exportation de stupéfiants en bande organisée est passible de 30 ans de réclusion criminelle et 750 000 euros d’amende.